Pamela Anderson au Kremlin : la Russie doit devenir le leader mondial de la protection animale

© Alexeï Drouzhinine Source: Sputnik

Le chef de l’administration du président russe, Sergueï Ivanov, a accueilli Pamela Anderson, l’actrice américaine née au Canada et figure de la lutte pour les droits des animaux afin de discuter des problèmes de protection des animaux.

«Moi, personnellement, je m’inquiète du destin des phoques. Une des raisons pour lesquelles je suis ici, c’est pour persuader le gouvernement russe d’interdire la chasse aux bébés phoques», a déclaré Pamela Anderson.

L’actrice américaine s’est prononcée contre le maintien des bélougas, des orques et des dauphins dans des aquariums marins qu’elle a qualifiés d’archaïques. D’après ses dires, il faut les relâcher dans la nature.

La vedette américaine s’est félicitée des mesures prises par le gouvernement russe visant à protéger le léopard de l’Amour et par la société russe Rosatom pour protéger les éléphants du braconnage en Tanzanie. Elle a appelé la Russie à s’impliquer plus activement dans le dialogue international concernant la protection des animaux. «La Russie doit devenir le leader international de la protection de l’environnement et des droits des animaux. La Russie a montré qu’elle était une nation qui peut agir là où c’est nécessaire», estime Pamela Anderson.

Sergueï Ivanov a pour sa part qualifié sa rencontre avec Pamela Anderson d’intéressante et d’inhabituelle, parce qu’on peut «discuter du problème de la protection de la nature et des animaux» en compagnie de très belles femmes. «Nous avons beaucoup en commun, vous protégez les baleines, moi, je protège les léopards», a-t-il déclaré. Il a accueilli la vedette américaine malgré son agenda chargé et a même organisé pour elle une visite du Kremlin. Juste après cette rencontre, il a en effet dû s’envoler pour Paris. «Les baleines sont plus intelligents que nous» Après sa rencontre avec le chef de l’administration du président russe, Pamela Anderson a tenu une conférence de presse. Elle a confié aux journalistes qu’elle avait décidé de travailler étroitement avec la Russie, parce que la Russie «tient ses promesses». De plus, la Russie a des liens dont les Etats-Unis ne disposent pas. «La Russie s’est tournée vers l’Orient», a expliqué Pamela Anderson. L’actrice américaine a reconnu que sa mère avait des racines russes.

Pamela Anderson s’est également prononcée une nouvelle fois contre les aquariums marins. Selon elle, la visite de telles places est équivalente au meurtre des animaux marins et des poissons. «Chaque fois que vous achetez un billet dans un aquarium marin, vous contribuez à la cruauté envers les animaux», a souligné la figure de la lutte pour les droits des animaux. Elle a même qualifié les baleines «d’être plus intelligents que nous et d’animaux fantastiques».

Alors qu’elle est en visite en Russie, l’actrice n’a pas rencontré Vladimir Poutine mais cela ne l’inquiète pas. Elle estime en effet que le président russe s’entretiendra avec elle plus tard.

En savoir plus : Pamela Anderson veut son dîner avec Vladimir Poutine

La star américaine a enfin raconté comment elle avait réagi face aux gens qui portent des vêtements de fourrure. Elle ne prendra pas l’ascenseur avec ces personnes ni se laisser prendre en photo avec elles. Un comportement aussi démonstratif lui semble être suffisant. «De plus, des femmes en fourrure ont l’air grosses», a-t-elle ajouté.

Pour être toujours en forme, la vedette américaine mène un mode de vie actif : promène avec ses enfants et ses chiens, court sur la plage et a opté pour le végétalisme. Ce qui ne l’empêche pas pour autant de boire l’alcool. Elle souhaite d’ailleurs créer son propre champagne.

En guise de conclusion, Pamela Anderson a fait la déclaration suivante aux journalistes : «J’aime tous les animaux et je suis prête à leur consacrer ma vie».

En savoir plus : Pamela Anderson pourra débattre du sort des ours polaires avec le ministre de l'environnement russe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales