Pamela Anderson pourra débattre du sort des ours polaires avec le ministre de l'environnement russe

Tiens Pam, c'est Vladimir au téléphone ! Ah non pardon, c'est son ministre de l'environnement...© Charles Platiau Source: Reuters
Tiens Pam, c'est Vladimir au téléphone ! Ah non pardon, c'est son ministre de l'environnement...

Faute de pouvoir rencontrer Vladimir Poutine en personne, Pamela Anderson sera reçue par son ministre de l'environnement au Forum économique de Vladivostok (Extrême-Orient russe) où elle est invitée pour parler des ours polaires.

Le rêve de Pam de rencontrer des membres du Kremlin va-t-il se réaliser ? C'est tout à fait possible, puisque le ministre de l'environnement russe, Sergueï Donskoï, a invité l'actrice au Forum économique de Vladivostok (Extrême-Orient russe), qui se tiendra en septembre prochain. 

Le ministre s'est aujourd'hui expliqué sur sa page Facebook en félicitant les personnalités internationales et russes qui étaient sensibles aux questions environnementales et usaient de leur influence pour contribuer à la protection de la faune et la flore. 

Il a ajouté qu'il était notmal que la question des ours polaires préoccupe Pamela Anderson car l'actrice est originaire du Canada où la chasse à ces espèces rares d'animaux est toujours autorisée, alors qu'en Russie et d'autres pays arctiques elle est interdite depuis longtemps. «Je pense que cette question devrait être sérieusement discutée» a ajouté Sergueï Donskoï. 

Début Juillet, Pam avait lancé un appel à Vladimir Poutine à travers une lettre adressée à, l'ambassade russe aux Etats-Unis, dans laquelle elle demandait à rencontrer le chef d'Etat russe et le priait d'ordonner l'interception d'un navire transportant de la viande de baleine de l'Islande vers le japon. En dépit de tous ses efforts, cette demande avait échoué. 

Dans sa lettre, Pam avait assuré que si sa rencontre avec le président ne pourrait avoir lieu, elle serait tout à fait disposée à discuter avec son ministre de l'environnement. Elle aura donc cette chance.

Le ministre, lui, n'a pas manqué de préciser que Léonardo Di Caprio, Harrison Ford et Jonnhy Deep étaient également les bienvenus pour parler des ours polaires, des baleines, de la forêt amazonienne et autres sujets délicats.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales