Après la France, Hollande présidera-t-il… le Conseil européen ?

Après la France, Hollande présidera-t-il… le Conseil européen ?© Ye Pingfan Source: www.globallookpress.com
François Hollande la tête dans les étoiles ?

A en croire un secret (pas si) bien gardé qui circulerait dans l’entourage de l’actuel chef de l’Etat français, celui-ci aurait une idée derrière la tête pour sa reconversion, alors qu'il quittera ses fonctions mi-mai 2017.

Selon plusieurs sources proches de François Hollande citées par le journal Le Parisien sous couvert d’anonymat, le président français convoiterait la tête du Conseil européen, actuellement dirigé par le Polonais Donald Tusk, dont le mandat se termine fin mai 2017.

Ainsi, certains membres de l’entourage du locataire de l’Elysée, qui doit quitter ses fonctions mi-mai, auraient vu dans la récente sortie de François Hollande, déclarant à l’attention de Donald Trump que l’Europe n’avait «pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu'elle a à faire», la preuve de ses velléités.

Néanmoins, deux obstacles potentiels pourraient se dresser sur la route de l'actuel président de la République. D’une part, le président du Conseil européen doit être désigné par la majorité des 28 dirigeants de l'Union européenne et ce, alors que Bruxelles penche «très, très à droite», remarque un proche.

Mais surtout, le candidat français à ce poste doit être désigné par… le président de la République. Or, si c'est le candidat de la droite François Fillon qui est élu en 2017, il est peu probable que celui-ci fasse «ce cadeau» à François Hollande, souligne un autre membre de l'entourage de ce dernier.

Réunissant les chefs de gouvernements des 28 Etats membres de l'Union européenne, le Conseil européen est chargé de définir les grandes orientations prises par cette dernière.

Lire aussi : Quand les candidats à la primaire apprennent en direct que François Hollande ne les regarde même pas

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»