Bernard de la Villardière refoulé du Venezuela

Bernard de la Villardière refoulé du Venezuela© Capture d'écran YouTube @C à vous
Bernard de la Villardière

Alors que le journaliste de M6 comptait réaliser des vidéos au Venezuela pour un futur numéro d'«Enquête Exclusive», les autorités du pays latino-américain ont stoppé net à son aventure, à Caracas.

Bernard de la Villardière, persona non grata au Venezuela ? Le célèbre journaliste de M6 s'est en tout cas vu contraint de rentrer en France dès son arrivée à Caracas, rapporte Télé-Loisirs, mardi 10 janvier.

Afin de préparer un numéro d'«Enquête Exclusive» intitulé «Violences, pillages, marché noir : panique au Venezuela», l'équipe de Bernard de la Villardière avait prévu de se rendre sur place, en janvier, et de filmer des éléments attestant des difficultés sécuritaires et économiques que traverse le pays. Dans cette optique, les journalistes avaient déposé une demande de visa au consulat du Venezuela... mais n'ont pas obtenu le précieux sésame.

Ne s'avouant pas vaincus, les journalistes de M6 (au nombre de cinq) ont décidé de se rendre malgré tout en Amérique du Sud, en tant que simples touristes et en tenant secret le motif de leur voyage. L'opération a néanmoins tourné court. Ainsi, arrivée dans la capitale Caracas, l'équipe s'est vu refuser l'entrée sur le territoire vénézuélien – à l'exception d'un  journaliste, qui a obtenu le droit de pénétrer dans le pays et a pu tourner quelques images. «Il semble bien que nos noms figuraient sur une liste», a confié à Télé-Loisirs l'un des reporters.

L'émission doit être diffusée le 29 janvier.

Lire aussi : Entre vérités et clichés, l'émission «Dossier Tabou» sur l'islam indigne les internautes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales