Crash de GermanWings : une sépulture commune sera créée pour recueillir les corps non identifiés

Crash de GermanWings : une sépulture commune sera créée pour recueillir les corps non identifiés Source: Reuters
Le Procureur de Marseille Brice Robin
Suivez RT France surTelegram

Le Procureur de la République Brice Robin a donné une conférence de presse sur l'avancement du rapatriement des corps du crash de GermanWings, ainsi que l'état de santé du copilote. Il a également annoncé la nomination de trois juges d'instruction.

Le Procureur de la République de Marseille Brice Robin a désigné «trois juges du pôle accidents collectifs de Marseille» qui vont enquêter sur les responsabilités d’«homicide involontaire». C'est dans ce cadre que d'éventuelles poursuites sur la responsabilité de GermanWings ou Lufthansa pour être lancées.

Concernant les corps et autres fragments humains, «tout ce qui a été anatomiquement identifiable est passé dans la chaîne d'identification». Les restes des victimes non identifiables seront inhumées «dans une sépulture commune» au cimetière du Vernet, commune la plus proche du lieu du crash.

Une vidéo reconstituant le déroulé du vol jusqu’à l’impact a été montrée aux familles «afin qu’elles n’ignorent rien» de tous les détails, que ce soit les conversations avec la tour de contrôle, les coups du commandant de bord contre la porte, mais aussi les silences, lourds de sens.

En savoir plus : le copilote allemand a eu la "volonté de détruire l’avion" (VIDEO)

Quant à l’état de santé d’Andreas Lubitz, «aucune cause organique» n’a été avérée – contrairement à son état psychique qui lui pose toujours de nombreuses questions. On sait simplement qu’il a rencontré 41 médecins en cinq ans, dont sept dans le mois précédant le crash. Il a consulté de nombreux spécialistes, en particulier des ophtalmologues, dont certains lui auraient signifié qu'il ne pourrait plus voler.

En savoir plus : le co-pilote avait consulté des dizaines de médecins avant la catastrophe

Selon le procureur, il n’est pas exclu que certains des documents qu’ils prenait aurait favorisé «un passage à l’acte».

A l’heure actuelle, il n’y a aucune certitude que GermanWings ou Lufthansa était au courant de l’état de santé fragile du copilote Andreas Lubitz. Le Procureur a souligné qu’il sera du ressort des juges d’instruction de faire la lumière sur ce point. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix