Les conditions n'étant «pas en place», Paris reporte sa conférence sur le Moyen-Orient à janvier

Les conditions n'étant «pas en place», Paris reporte sa conférence sur le Moyen-Orient à janvier© Yin Bogu Source: www.globallookpress.com
Le Premier ministre Benjamin Netanyahou ne compte pas participer à la conférence de janvier 2017

Estimant que les conditions ne sont pas réunies pour rassembler Israéliens et Palestiniens autour de la table, Paris a fait savoir que sa conférence sur le processus de paix, qui devait avoir lieu en 2016, ne serait pas organisée avant janvier 2017.

«Après près d’un an d’efforts, la France tiendra en janvier [2017] une conférence internationale rassemblant tous les Etats attachés à la paix» au Moyen-Orient, a annoncé l’ambassadeur de France auprès des Nations unies, François Delattre.

«Chacun sait que seuls les Israéliens et les Palestiniens seront aptes à faire la paix directement, mais nous devons reconnaître aujourd’hui que les conditions ne sont pas en place pour reprendre les négociations», a souligné François Delattre.

Après avoir tenu, en juin, une première conférence préliminaire rassemblant des représentants des Nations unies, de l’Union européenne, des Etats-Unis et de plusieurs pays arabes, Paris projetait de convier le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas autour de la table avant fin 2016, afin de réanimer le processus de paix au Moyen-Orient.

Néanmoins, le chef de l'exécutif israélien n’avait pas tardé à faire savoir qu’il n’y participerait pas, assurant vouloir privilégier des «négociations directes entre Israël et l'Autorité palestinienne».

Lire aussi : Israël persiste dans son rejet de l'initiative française

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales