Valérie Pécresse, «femme libre», ne cherche pas de poste ministériel dans un gouvernement filloniste

Valérie Pécresse, «femme libre», ne cherche pas de poste ministériel dans un gouvernement filloniste Source: Reuters

Interrogée sur ses ambitions pour après 2017, Valérie Pécresse a affirmé qu'elle ne voulait pas entrer dans un éventuel gouvernement si François Fillon était élu président. Ce dernier ne semblait de toute façon pas disposé à le lui proposer...

Valérie Pécresse est une «femme libre» : elle n'entrera pas au gouvernement dans l'éventualité d'une victoire de François Fillon en 2017 et conservera son poste de présidente de la région Ile-de-France jusqu'au terme de son mandat, a-t-elle affirmé dans un entretien accordé à BFMTV. 

«Je n'ai pas l’intention de quitter ma région. Si François Fillon devait me proposer d'entrer au gouvernement, je dirais non, mais je n'ai rien demandé et on ne m'a rien proposé», a-t-elle précisé. 

L'hypothèse selon laquelle François Fillon lui proposerait un poste demeure cependant très improbable : filloniste chevronnée de longue date, Valérie Pécresse avait fini par lâcher François Fillon à quelques jours de la primaire de la droite et du centre, préférant miser sur Alain Juppé, alors favori des sondages... Un choix que le vainqueur de la primaire ne semble pas prêt de lui pardonner, puisqu'il exclurait de toute façon de lui proposer le moindre poste ministériel.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.