Ils avaient lâché François Fillon : Pécresse et Ciotti ne seront pas ministres s'il gagne en 2017

Ils avaient lâché François Fillon : Pécresse et Ciotti ne seront pas ministres s'il gagne en 2017 Source: Reuters

La présidente de la région Ile-de-France et le président du département des Alpes-Maritimes ont misé sur le mauvais cheval pour la primaire de la droite. Conséquence : ils ne sont plus en selle pour occuper un poste de ministre.

Il y a des choix qui se paient plus cher que d'autres. Après avoir longtemps compté parmi les soutiens les plus indéfectibles de François Fillon, Valérie Pécresse et Eric Ciotti avaient finalement décidé de soutenir d'autres candidats avant la primaire de la droite et du centre : François Fillon ne leur pardonnera vraisemblablement pas.

Un proche de François Fillon a confié que ce dernier n'était pas près de leur pardonner : «Ils ne seront pas ministres s'il est élu», confie-t-il au JDD ce dimanche 4 décembre. Valérie Pécresse avait rallié Alain Juppé, s'étant finalement laissée persuader par les sondages qu'il était en meilleure position pour l'emporter lors de la primaire de la droite et du centre. Eric Ciotti s'était, lui, laissé tenter par Nicolas Sarkozy. C'est sans doute une déception d'autant plus amère pour Valérie Pécresse qu'elle avait décidé de son revirement à la dernière minute, sans doute encouragée par les appels du pied répétés du camp Juppé, qui lui avait laissé espérer Matignon...

Depuis sa victoire à la primaire de la droite et du centre avec 66,5% le 27 novembre dernier, François Fillon semble avoir décidé de s'entourer uniquement de soutiens fidèles en vue de la campagne présidentielle à venir.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.