Au musée des Arts décoratifs de Paris, l'architecte nazi d'Auschwitz fait polémique

Au musée des Arts décoratifs de Paris, l'architecte nazi d'Auschwitz fait polémique© imago stock&people Source: www.globallookpress.com
Cette réalisation d'un élève du Bauhaus fait polémique à Paris

Plusieurs visiteurs d'une exposition sur l'héritage du mouvement artistique Bauhaus se plaignent du fait que le camp d'extermination nazi d'Auschwitz soit mentionné comme l'une des grandes réalisations du courant, sans autre explication.

«Auschwitz, 1940 : Fritz Ertl participe à la conception du camp de concentration» : c'est cette mention, apparaissant sur un planisphère qui regroupe les plus importantes réalisations du Bauhaus, au musée des Arts décoratifs de Paris, qui a suscité la polémique.

Fritz Ertl, étudiant au Bauhaus, nazi pendant la Seconde Guerre mondiale, a effectivement dessiné les plans du camp d'extermination. Mais ce qui déplaît à certains visiteurs, c'est le fait que sa réalisation soit «mentionnée sans plus d'explication, au même titre qu'un campus universitaire ou une station de ski», rapporte l'hebdomadaire français Marianne.

Révolté, un visiteur a décidé d'envoyer un courrier à la direction de l'exposition, qui a ouvert ses portes au mois d'octobre. «Faire figurer Auschwitz parmi les lieux témoignant de "l'héritage du Bauhaus" est une véritable monstruosité», peut-on lire dans la lettre.

«Je ne comprends pas ce qui peut pousser un commissaire d’exposition à mentionner la "création" d’Auschwitz et le dessin des fours crématoires de Birkenau au même titre que les autres hommes qui sont cités dans cette exposition et qui ont participé à l’héritage de cette fabuleuse école à travers des œuvres magistrales», témoigne un autre visiteur mécontent interrogé par le magazine français.

De leur côté, les commissaires de l'exposition ont affirmé être «choqués de voir cette polémique émerger et prendre un tel virage». «Le nom d’Auschwitz est en italique, c’est le choix graphique que nous avons fait pour le singulariser. Nous n’avons pas voulu que ce soit écrit de la même façon que le reste», se sont-ils justifiés.

Quant au musée des Arts déco, il a fait savoir qu’un texte explicatif était en préparation.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»