Le RER (encore) bloqué sur la voie ? Valérie Pécresse retrouve la coupable

Le RER (encore) bloqué sur la voie ? Valérie Pécresse retrouve la coupable© Global Look Press via ZUMA Press
Une station du RER E à Paris

La présidente du conseil régional d’Ile-de-France, Valérie Pécresse, aurait trouvé la responsable des problèmes de transport récurrents en région parisienne. Il s'agirait de... Ségolène Royal. 

Travaux, blocages, pannes... Voilà des semaines que les Parisiens et Franciliens sont angoissés par les problèmes à répétition du système public de transport. La coupe a débordé le mardi 6 décembre lorsque le RER B a de nouveau été bloqué, suscitant une colère vive de Valérie Pecresse qui s'est fendue d'une série de tweets accusateurs.

A la tête de la région Ile de France et par ailleurs présidente du Syndicat des transports d'Ile de France (STIF), Valérie Pécresse a dénoncé la SNCF et la ministre en charge des Transports. Elle estime que ces derniers ne tiennent pas leurs engagements.

Valérie Pécresse s'est d'abord estimée «solidaire» et «mobilisée» auprès des passagers de la ligne de transport du RER B, une nouvelle fois paralysée à cause d'un problème technique.

Pour la responsable politique de droite, les choses sont claires. Le transport francilien fonctionnerait avec difficulté en raison de la non-régénération des réseaux de transports RER et Transilien. Ce qui amène à un coupable : la SNCF. Et à une responsable : la ministre des Transports, Ségolène Royal. 

Comme l'a rappelé Valérie Pécresse dans un de ses tweets incendiaires, l'Etat est l'actionnaire principal de l'entreprise ferroviaire publique française. Selon la présidente de la région d'Ile-de-France, pas de doute, c'est bien la SNCF, donc l'Etat, et par conséquent le gouvernement et ses ministres qui portent la responsabilité des pannes et perturbations du système public de transport dans la région. 

Le réseau express régional d'Ile-de-France est couramment appelé RER en France. Une partie de ce réseau de transport public est gérée par la RATP (Régie autonome des transports parisiens) tandis que le reste fait partie du réseau SNCF.

Lire aussi : Anne Hidalgo se moque de la «figure flippante» de Valérie Pécresse sur Twitter avant de s'excuser

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.