François Fillon remporte la primaire de la droite et du centre et appelle à l'unité

Une semaine après le premier tour de la primaire, qui a vu la percée spectaculaire de François Fillon et la qualification d'Alain Juppé, les électeurs de la droite et du centre se rendent de nouveau aux urnes pour désigner leur candidat pour 2017.

Mise à jour automatique
  • D'après les résultats provisoires de la primaire de la droite et du centre, François Fillon a emporté 66,5% des voix.

  • Le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, qui a soutenu Alain Juppé, a félicité dimanche soir François Fillon et proposera mardi à ses troupes d'engager avec lui «une discussion pour élaborer un projet législatif commun». 

    Dans un communiqué, le président de ce regroupement de chapelles centristes (Nouveau Centre, Parti radical...), s'est dit «heureux» et «fier» d'avoir «majoritairement mené campagne derrière Alain Juppé», lui adressant de «chaleureuses et amicales pensées ce soir».

  • François Bayrou, président du MoDem et soutien de longue date d'Alain Juppé, a émis dimanche soir des doutes sur le projet de François Fillon, jugeant qu'il «pose en réalité de nombreuses questions aux citoyens et à notre société», dans un communiqué.

  • François Fillon devancerait Marine Le Pen au 1er tour de l'élection présidentielle de 2017 et l'emporterait largement au second face à la présidente du Front national, selon un sondage Harris Interactive.

    Avec 26% d'intentions de vote au 1er tour, le vainqueur de la primaire de la droite devance Marine Le Pen (24%) de deux points. Suivent Emmanuel Macron (14%) et Jean-Luc Mélenchon (13%), loin devant François Hollande, crédité de seulement 9%, et François Bayrou à 6%.

  • François Fillon passe à 67% alors que 9193 bureaux de vote sur 10 229 ont fini le dépouillement. Alain Juppé est à 33%.

  • «Ce soir j'ai une pensée particulière pour Nicolas Sarkozy» déclare François Fillon. Quant à Alain Juppé, il salue en lui «le grand homme d'Etat».

    «Ce qui nous unit est plus important que ce que nous distingue», a-t-il conclu.

  • Dans son discours, François Fillon a dit vouloir «une France apaisée». «Les électeurs ont trouvé en moi les valeurs françaises», a-t-il ajouté.

Découvrir plus

La toute première primaire de la droite et du centre organisée en France touche à sa fin : dimanche 27 novembre, entre 8h et 19h, les Français pourront se rendre dans l'un des 10 228 bureaux de vote répartis sur le territoire français afin de départager les deux finalistes, le grand favori François Fillon (qui a créé la surprise dimanche dernier en obtenant 44% au premier tour) et le challenger Alain Juppé (qui a disqualifié Nicolas Sarkozy en décrochant 28,6% des voix).

Les électeurs habitant dans certains territoires d'Outre-mer et à l'étranger ont quant à eux déjà eu l'occasion de voter samedi.

Comme lors du premier tour du scrutin, de premiers résultats partiels seront diffusés par la Haute autorité chargée de l'organisation de la primaire à partir de 20h30 environ.

Lire aussi : Second débat de la primaire : Fillon et Juppé, en désaccord, se frittent sans se piquer

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.