«Attentat déjoué» : sept arrestations lors d'une opération antiterroriste à Strasbourg et Marseille

- Avec AFP

«Attentat déjoué» : sept arrestations lors d'une opération antiterroriste à Strasbourg et Marseille© Vincent Kessler Source: Reuters
Quatre interpellations ont eu lieu dans la nuit du samedi au dimanche à Strasbourg

Sept hommes ont été arrêtés par des policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à Strasbourg et Marseille. Au moins trois de ces hommes voulaient frapper la France durant l'Euro selon iTélé.

«Un nouvel attentat» envisagé «de longue date» a été «déjoué» lors d'une opération antiterroriste menée dans la nuit de 19 au 20 novembre à Strasbourg et Marseille avec l'interpellation de sept personnes au total, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Sept personnes âgées de 29 à 37 ans et de nationalités française, marocaine et afghane, ont été arrêtées lors de cette opération menée dans le cadre d'une enquête ouverte au parquet antiterroriste depuis «plus de huit mois», a précisé le ministre. Six étaient inconnues des services de renseignement et un Marocain, «dont la résidence n'était pas en France, était signalé par un pays partenaire».

«Des éléments sérieux rendaient nécessaires ces interpellations», a expliqué une source proche de l'enquête. Les quatre personnes interpellées à Strasbourg étaient toujours en garde à vue le soir du 20 novembre, a confirmé une source judiciaire.

Le lendemain de l'annonce des arrestations à Strasbourg, deux autres personnes ont été interpellées à Marseille selon iTélé. Certaines de ces arrestations seraient liées à celles ayant eu lieu avant l'Euro de football selon la chaîne qui écrit : «Les enquêteurs de la DGSI pensent qu’au moins trois de ces hommes voulaient frapper la France, notamment durant l’Euro.»

La France est confrontée depuis près de deux ans à une menace terroriste djihadiste sans précédent, qui s'est notamment concrétisée par des attentats en novembre 2015 à Paris et Saint-Denis (130 morts au Bataclan, dans des terrasses de café et devant le Stade de France) et en juillet 2016 à Nice (86 morts).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage