Terrorisme : Mikel Irastorza, dirigeant de l'ETA, arrêté en France

- Avec AFP

Terrorisme : Mikel Irastorza, dirigeant de l'ETA, arrêté en France© Wikipédia
Suivez RT France surTelegram

Mikel Irastorza, un des chefs de l'organisation séparatiste basque ETA encore en fuite, a été arrêté le 5 novembre en France à Ascain (Pyrénées-Atlantiques) avec la collaboration de la Guardia Civil, a annoncé le ministère espagnol de l'Intérieur.

Le ministère de l'Intérieur présente Mikel Irastorza comme «le plus haut dirigeant actuel du groupe terroriste ETA, qui échappait à la justice».

Il a été interpellé «à l'intérieur d'une habitation de la localité française d'Ascain, dans les Pyrénées-Atlantiques», est-il précisé dans un communiqué.

L'opération – qui vise «la structure dirigeante de l'ETA» – a été menée par des agents de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) en collaboration avec la Garde civile espagnole.

Le ministère a évoqué la possibilité d'autres arrestations, durant l'opération «toujours en cours» samedi matin.

Le couple qui l'hébergeait a également été placé en garde à vue, selon des sources françaises.

L'ETA, fondée en 1959, est tenue pour responsable de la mort de plus de 800 personnes en plus de 40 années de lutte armée pour l'indépendance du Pays basque et de la Navarre.

Elle a renoncé à la violence il y a cinq ans mais refuse de rendre les armes et de se dissoudre, comme l'exigent Madrid et Paris.

Le 12 octobre, la France et l'Espagne avaient annoncé le démantèlement d'une cache d'armes de l'ETA à Carlepont, à 120 kilomètres au nord de Paris.

Dans un communiqué du 18 octobre, l'ETA avait ensuite accusé l'Espagne et la France de ne pas vouloir «rechercher des solutions raisonnables» pour la paix au Pays basque. 

Sa capacité opérationnelle est très réduite, après des années d'actions policières et la perte de soutiens dans la société basque. La grande majorité de ses membres sont en prison et seule une vingtaine se trouveraient encore dans la clandestinité, selon les forces antiterroristes espagnoles et françaises.

Lire aussi : Sans le savoir, la police espagnole sauve d’anciens terroristes de l’ETA d’une tempête de neige

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix