Quand BHL s'approprie les photos d'autres journalistes pour alimenter son compte Instagram

Quand BHL s'approprie les photos d'autres journalistes pour alimenter son compte Instagram Source: Reuters

BHL est très impliqué dans le conflit irakien et communique abondement autour de ses actions en partageant des clichés sur son compte Instagram. Le dernier en date a été pris par un photographe de l'AFP... que BHL n'a pas jugé utile de créditer.

Ce 2 novembre, Bernard-Henri Lévy (BHL) s'est fait épingler pour avoir publié, sur son compte Instagram, une photographie... qui avait en réalité été prise par un photographe professionnel de l'AFP, sans qu'aucune mention du nom de l'auteur ne soit indiquée.

Le cliché, fruit du travail de Bulent Kilic, photo-reporter de l'Agence France Presse, montre une petite fille aux abords de Mossoul, dans un contexte particulièrement difficile, notamment pour les enfants, livrés aux exactions des combattants de l'Etat islamique. L'absence des crédits, pourtant de rigueur lorsque l'on diffuse une photographie, tendrait à faire croire que le philosophe, entre une chronique dans les média et un voyage au cœur des combats, aurait des talents de photographes.

L'Agence France Presse, après s'être aperçue de ce manquement assez gênant aux règles éthiques de la profession, ne s'est pas privée de le faire savoir. Par l'intermédiaire d'un des responsables de sa communication web, l'AFP a publié un tweet pour le moins explicite.

Peu de temps après, la faute était rectifiée sur le compte Instagram du penseur à la chemise blanche, sans pour autant qu'une explication soit fournie.

Le compte Instagram de BHL, avec plus de 39 000 abonnés, fait office de vitrine pour qui veut suivre ses innombrables activités autour du globe. On le voit tantôt serrant la main à des combattants kurdes, tantôt contemplant l'horizon, la mine grave et déterminée.

Si cet épisode peut faire douter de l'estime qu'il accorde à leur travail, il semblerait que Bernard-Henri Lévy n'accorde pas davantage d'importance à la vie des journalistes, si l'on en croit le témoignage de ce reporter qui était à découvert et que le philosophe aurait refusé d'abriter dans son véhicule blindé.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.