Grogne des policiers : un sondage montre que neuf Français sur dix jugent le mouvement justifié

- Avec AFP

Grogne des policiers : un sondage montre que neuf Français sur dix jugent le mouvement justifié Source: AFP

Pour 91% des Français, le mouvement de grogne des policiers entamé le 17 octobre est «justifié», selon un sondage Ifop pour le site Atlantico publié le 25, un soutien rarement atteint.

Cette position est largement partagée dans l'opinion publique, quelle que soit la tendance politique. Ainsi, 83% des sympathisants du Front de Gauche jugent cette mobilisation «tout à fait» ou «plutôt» justifiée, tout comme 86% des sympathisants du Parti socialiste (PS), 94% des proches du parti Les Républicains (LR) et 97% des proches du Front national (FN).

Depuis 15 ans, peu de mouvements sociaux avaient rencontré une telle adhésion de la population.

Dans un comparatif avec d'autres sondages de popularité, l'Ifop indique que lors des mobilisations des éleveurs laitiers, puis bovins en 2009 et 2010, et celle des policiers, déjà, en 2001, plus de 90% des personnes interrogées reconnaissaient comprendre la contestation.

A l'inverse, moins de 66% des sondés jugeaient justifiées les mobilisations contre la loi travail du printemps dernier. Un chiffre qui descend à 43% pour les manifestations contre la réforme des retraites de 2008, et à 38% pour les défilés en faveur des régimes spéciaux en 2007.

Les policiers ont débuté leur mouvement le 17 octobre, à la suite de l'attaque aux cocktails Molotov de quatre de leurs collègues à Viry-Châtillon (Essonne) le 8 octobre.

Après une année éprouvante sous le régime de l'état d'urgence lié à la vague d'attentats djihadistes, ils réclament notamment plus d'effectifs, comme de moyens matériels, ainsi que des peines plus sévères pour leurs agresseurs.

Le sondage a été réalisé par questionnaire auto-administré en ligne entre les 20 et 24 octobre 2016 auprès d'un échantillon de 1000 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Lire aussi : Pour Jean-Marc Falcone, il n'y a pas «la patte» du FN derrière les manifestations de policiers

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»