Copé estime qu'un pain au chocolat coûte entre 10 et 15 centimes... et se fait incendier sur Twitter

Copé estime qu'un pain au chocolat coûte entre 10 et 15 centimes... et se fait incendier sur Twitter© FRED TANNEAU Source: AFP
Jean-François Copé (photographie d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Les internautes n'ont pas été tendres avec le député-maire de Meaux, qui a trahi sa méconnaissance du coût de la vie quotidienne des Français en évaluant à une dizaine de centimes le prix d'un pain au chocolat.

Les pains au chocolat (ou chocolatines, selon les régions) n'ont pas fini de hanter Jean-François Copé. Quatre ans après avoir suscité une vive polémique en invoquant le prétendu vol de ces viennoiseries par de jeunes musulmans dans des établissements scolaires en France, le candidat à la primaire de la droite s'est vu demander par un auditeur d'Europe 1, lundi 24 octobre, quel était le prix d'un pain chocolat. Or, la réponse du député-maire Les Républicains (LR) de Meaux s'est avérée totalement à côté de la plaque : «aux alentours de 10 ou 15 centimes» – alors que le prix de la pâtisserie est plutôt, en boulangerie, d'environ un euro.

Apprenant son erreur, l'élu de droite a tenté dans un premier temps de faire valoir que le prix «dépend[ait] de la taille» du pain au chocolat, avant d'admettre son ignorance : «Je suis loin du compte. Je ne vais pas en acheter souvent, c'est un peu calorique». Puis, plus tard : «J'ai répondu trop vite, je l'assume !»

Mais le mal était fait – et les internautes ont tôt fait de railler l'impardonnable bourde du responsable politique. L'un d'entre eux a choisi comme angle d'attaque les scores abyssaux que les instituts de sondage attribuent à Jean-François Copé pour la primaire de la droite et du centre...

... tandis que d'autres ont préféré évoquer l'affaire Bygmalion.

Certains utilisateurs de Twitter, enfin, se sont contentés de souligner la méconnaissance profonde du coût de la vie en France par l'ex-ministre du Budget de Jacques Chirac...

... ou bien ses faibles compétences en communication politique.

Même le vice-président du Front national Florian Philippot a réagi aux propos malheureux de Jean-François Copé, parvenant à rebondir sur ceux-ci afin de dénoncer... le passage à l'euro.

Lire aussi : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les candidats à la primaire de la droite

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix