Mulhouse : une enseignante à la retraite de 73 ans mise en examen... pour proxénétisme

Mulhouse : une enseignante à la retraite de 73 ans mise en examen... pour proxénétisme© Capture d'écran du site France Bleu

«Madame N.», une enseignante septuagénaire à la retraite, a été mise en examen après le démantèlement d’un réseau de proxénétisme et la fermeture de trois établissements de nuit alsaciens, qu’elle est soupçonnée d’avoir dirigés.

«Le Marquis», «Le Diam’s» et «L’Impérial», trois bars du centre de Mulhouse où officiaient une dizaine de prostituées, ont été fermés par la police judiciaire locale il y a quelques jours, a révélé la radio France Bleu, le 21 octobre.

A la baguette, on retrouverait une dame de 73 ans, qui aurait officié sous le nom de Madame N. Cette ancienne enseignante reconvertie aurait joué «un rôle décisif» dans l’organisation du réseau, décrit comme particulièrement «structuré» par le procureur de la République de Mulhouse, Dominique Alzéari.

En plus de la «tête pensante», deux personnes ont été mises en examen pour proxénétisme aggravé. Six autres individus avaient été interpellés, dans la nuit du 17 au 18 octobre.

Les trois établissements font l’objet d’une fermeture administrative de six mois, décrétée par la préfecture du Haut-Rhin.

Lire aussi : La moitié des salons de massages parisiens dissimulent des activités de prostitution

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.