Vif échange en direct sur France 2 entre Bruno Le Maire et une syndicaliste martiniquaise

Vif échange en direct sur France 2 entre Bruno Le Maire et une syndicaliste martiniquaise Source: AFP
Bruno Le Maire en meeting à Menilles le 14 octobre 2016

A force d'appeler une syndicaliste martiniquaise par son prénom, le député Les Républicains a fini par exaspérer Ghislaine Joachim-Arnaud, qui n'a pas mâché ses mots. La militante a répondu d'une manière pour le moins franche au député de l'Eure.

Le jeudi 20 octobre, Bruno Le Maire, candidat à la primaire de la droite, était l'invité du programme L'Emission politique, sur France 2. Le député a dû faire face, en duplex, à Ghislaine Joachim-Arnaud, militante syndiquée à la CGT. La discussion autour du rôle des syndicats a rapidement tourné au vinaigre. 

Excédée par la condescendance et la familiarité du député, la syndicaliste a lancé : «Je vous appelle Monsieur Le Maire, je ne me permettrais pas de vous appeler par votre prénom. Vous ne m'appelez pas Ghislaine, je ne suis pas votre amie. Vous êtes dans un camp, je suis dans un autre.» 

Ghislaine Joachim-Arnaud a un peu plus tard balayé les arguements de son adversaire : «Tout ça, c'est du pipi de chat», suscitant l'hilarité du public présent dans les studios de l'émission.

Lire aussi : Primaire à droite : laïcité, terrorisme, identité - tous d'accord ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales