Près de 500 policiers manifestent à nouveau à Paris pour exprimer leur «ras-le-bol» (IMAGES)

- Avec AFP

Près de 500 policiers manifestent à nouveau à Paris pour exprimer leur «ras-le-bol» (IMAGES)

Près de 500 policiers se sont rassemblés dans la nuit de jeudi à vendredi place du Trocadéro à Paris avant de partir en cortège sauvage vers les Champs-Elysées pour continuer d'exprimer leur mécontentement.

La manifestation d'agents, tous en civil, certains portant un brassard ou un foulard masquant en partie leur visage, s'est déroulé dans le calme près de la Tour Eiffel.

Les manifestants ont entonné à plusieurs reprises la Marseillaise et scandé «Policiers en colère», «Cazeneuve, démission», «Falcone démission», du nom du directeur général de la police nationale (DGPN) Jean-Marc Falcone, avant de prendre la direction des Champs-Elysées en marchant sur la chaussée.

Certains ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait notamment lire : «marre d'en prendre plein la gueule», «ras le bol» ou encore «soutien à nos collègues blessés».

Un petit nombre de personnes, munis d'affiches réclamant «la vérité» pour des proches victimes selon eux de violences policières, a rapidement été écarté par les forces de l'ordre.

Des rassemblements similaires ont également eu lieu en banlieue parisienne devant des commissariats à Evry (80 manifestants selon une source syndicale) ou à Bobigny (une centaine de manifestants).

Après plusieurs nuits de manifestations et avant une marche de la colère la semaine prochaine, le gouvernement s'est efforcé d'apaiser la fronde des policiers.

Lire aussi : Manifestations de la police : «Les policiers se sentent abandonnés par le pouvoir»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.