Manif et contre-manif pour tous : l’enjeu du mariage gay fait son retour dans les rues de Paris

Manif et contre-manif pour tous : l’enjeu du mariage gay fait son retour dans les rues de Paris© John Schults Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

A l'approche de la présidentielle, la première Manif pour tous depuis deux ans se déroulera dans la capitale pour dénoncer «les offensives contre la famille», alors que des contre-manifestants défendront eux le «mariage et l’adoption pour tous».

Le 16 octobre en début d’après-midi, de nombreux manifestants sont attendus à la porte Dauphine à Paris, à l’appel du collectif La Manif pour tous, né de l’opposition au mariage homosexuel, à l’homoparentalité et à la théorie du genre.

L’objectif du rassemblement, qui sera couvert par RT France, est de défendre «la famille et l’éducation», victime selon les organisateurs d’attaques répétées de la part du gouvernement de François Hollande, et ce, alors que l'échéance de 2017 se rapproche à grands pas.

Auteur: LaManifPourTous

Une analyse que ne partage pas le groupe Autonome Aktion France, qui a appelé sur Facebook à contre-manifester pour «perturber» le rassemblement des «réactionnaires et fascistes de la Manif pour tous», qu'ils accusent de propager la «haine des minorités».

Manif et contre-manif pour tous : l’enjeu du mariage gay fait son retour dans les rues de Paris© Capture d'écran Facebook - Autonome Aktion France

A 16h, une autre action anti-Manif pour tous aura lieu place de la République. Il s’agit d’un «kiss in géant», dans lequel des manifestants viendront s’embrasser en public afin, selon les organisateurs, de lutter contre «la haine par un acte d'amour».

Un mouvement né en opposition à la loi Taubira

La Manif pour tous, dont c'est la première manifestation de masse depuis deux ans, a vu le jour en 2012, en marge de l’opposition au projet de loi Taubira (qui a ensuite été promulguée en mai 2013), autorisant le mariage aux couples de même sexe.

Des centaines de milliers de personnes avaient alors protesté en France et dans la capitale contre le «mariage pour tous», mais également contre la pratique de la procréation médicalement assistée (PMA) et de la gestation pour autrui (GPA), qu'ils considèrent comme des dérives du modèle parental.

Lire aussi : PMA, GPA, adoption par les homosexuels... Guide pour tenter de suivre la droite sur la question

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix