Condamnation de nationalistes corses : violences contre la police à Corte (VIDEO)

- Avec AFP

Le 6 octobre, en Haute-Corse, plusieurs dizaines de jeunes nationalistes corses, protestant contre la condamnation à des peines de prison ferme de trois de leurs camarades à Paris,ont affronté les gendarmes. Il n'y a eu aucun blessé.

Un rassemblement qui a eu lieu le 6 octobre, en début de soirée, devant la sous-préfecture de Corte à l'appel de l'organisation Ghjuventu Indipendentista (Jeunesse indépendantiste), a dégénéré. Plusieurs dizaines de jeunes ont lancé des pierres sur les gendarmes.

Les forces de l'ordre ont riposté en tirant des grenades lacrymogènes mais n'ont procédé à aucune interpellation. Le calme est revenu dans la soirée.

D'autres rassemblements de plusieurs dizaines de jeunes se sont déroulés sans incident à Ajaccio, près de la préfecture de Corse et à Bastia, devant le palais de Justice.

Les nationalistes protestaient contre les condamnations à des peines d'emprisonnement de six à huit ans de prison prononcées par la cour d'assises spéciale de Paris contre trois jeunes nationalistes âgés de 22 à 24 ans.

Ils ont été reconnus coupables d'avoir lancé une voiture-bélier contre une porte de la sous-préfecture de Corte le 1er avril 2012 et de l'avoir ensuite incendiée. L'attentat n'avait provoqué que des dégâts matériels.

Des incidents similaires avaient eu lieu le 5 octobre à Bastia, au cours desquels quatre membres des forces de l'ordre avaient été blessés.

Lire aussi : Bastia : quatre policiers blessés lors d'un rassemblement en soutien à trois nationalistes (VIDEO)

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales