Pour Arnaud Montebourg, il faut lever les sanctions contre la Russie et se focaliser sur Daesh

Arnaud Montebourg© Stephane Mahe Source: Reuters
Arnaud Montebourg

L'ancien ministre de l'Economie Arnaud Montebourg a estimé lors de son passage sur France 2 que les sanctions contre la Russie devaient être levées, la priorité étant la lutte contre l'Etat islamique en Syrie et en Irak.

Lors de son interview au cours du programme «L'Emission Politique» de France 2, Arnaud Montebourg a souligné la nécessité d'entretenir un «dialogue soutenu avec les Russes» afin de travailler à «un plan de paix et un plan de sortie de la question irakienne et syrienne».

Pour ce faire, les sanctions européennes contre la Russie «doivent être levées», car elles sont un «objectif secondaire par rapport à la priorité de traiter le problème Daesh».

Lire aussi : Vexé par un lapin posé par Montebourg, Canal+ lance une «fatwa» et l'interdit d'antenne

Des déclarations qui font écho aux récents propos de Nicolas Sarkozy, lors de son passage dans l'émission de France 2. «Je n'aurais jamais conduit une politique de sanctions contre la Russie. Parce que nous avons besoin des Russes pour régler l'imbroglio et le drame syriens. Ce fut une erreur de créer les conditions d'une nouvelle guerre froide avec la Russie», avait-il déclaré.

Les deux chambres du Parlement français s'étaient aussi prononcées pour la levée des sanctions économiques visant Moscou, décrétées par l'Union européenne qui accuse la Russie de contribuer à la crise ukrainienne. En avril dernier, l'Assemblée nationale avait voté cette résolution, suivie par le Sénat en juin. Néanmoins, si l'Elysée a «pris note» de ces votes, qui n'ont pas de valeur contraignante, aucun démarche n'a encore été perçue comme allant dans ce sens de la part du gouvernement.

Lire aussi : Vote sur la levée des sanctions contre la Russie : un acte fort des représentants du peuple français

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales