Paris «prend note» de la résolution du Sénat en faveur de l'arrêt des sanctions contre la Russie

© Wikipédia

Les autorités françaises ont reconnu les résultats du vote du Sénat demandant le redressement progressif du régime des sanctions contre la Russie, a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Romain Nadal.

«Nous restons pleinement engagés, avec l'Allemagne au sein du "format Normandie", en faveur de la pleine mise en œuvre des accords de Minsk et de la résolution du conflit dans l'est de l'Ukraine», a-t-il déclaré.

Plus tôt, le Kremlin avait annoncé qu’il se félicitait de la résolution du Sénat, bien que cela ne doive apporter aucun changement notable à la situation.

Mercredi, le Sénat français a adopté à une écrasante majorité (302 parlementaires pour et 16 contre) une résolution qui appelle à l’assouplissement progressif du régime des sanctions contre la Russie en parallèle avec la mise en œuvre des accords de Minsk. 

L’adoption vient après que l'Assemblée nationale a voté en faveur de l'abolition des sanctions anti-russes. La question de l'extension des sanctions de l'Union européenne sera examinée lors du sommet des 28-29 Juin.

La Hongrie, Chypre, la Grèce, l'Italie et la Slovaquie devraient se prononcer pour l'abandon des sanctions.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales