Paris : importante opération policière après une alerte attentat officielle, finalement démentie

© Capture d'écran Twitter - Remy Buisine

Une intervention de police d'envergure a eu lieu en plein cœur de la capitale française après qu'une application officielle du gouvernement français ait indiqué qu'un attentat avait eu lieu dans une église, avant de démentir.

Le 17 septembre vers 16h30, les forces de l'ordre se sont déployées en nombre près de la station de métro Etienne Marcel, dans le premier arrondissement de Paris, dépêchant même un hélicoptère sur place.

L'application officielle du gouvernement envoie une alerte attentat

En effet, une alerte officielle avait été envoyée par le SAIP (service d'alerte et d'information des populations), une application mise en place par le ministère de l'Intérieur afin d'alerter les citoyens en cas d'attentat.

Selon l'alerte, une église avait été prise pour cible.

Sur les réseaux sociaux, des rumeurs faisaient même état d'une prise d'otage.

La préfecture parle de «canular»

Après avoir bouclé le secteur et demandé aux résidents de rester chez eux, les autorités ont finalement démenti cette information, indiquant qu'il n'y avait aucun danger.

Contacté par RT France, un membre de la préfecture de police du premier arrondissement de Paris a parlé de «canular».

Sur fond d’attentats récemment déjoués, et alors que le 17 septembre correspond à la Journée du Patrimoine, mettant à l’honneur les monuments culturels en France et à Paris, l’alerte a été prise très au sérieux par les forces de l’ordre.

C'est autour de l’Eglise Saint-Leu, située rue Saint-Denis, que le dispositif de sécurité avait été déployé.

Lire aussi : Attentat raté à Paris : le commando de femmes mis en examen et écroué

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales