Le ministre de l'Education va demander l'interdiction des Pokémon rares dans les écoles

La ministre de l'Education Najat Valleau-Belkacem© Philippe Wojazer Source: Reuters
La ministre de l'Education Najat Valleau-Belkacem

Lors de sa conférence de presse de rentrée, Najat Valleau-Belkacem a annoncé avoir demandé une audience au développeur du jeu Pokémon Go afin qu'il n'y ait pas de spécimens rares dans les établissements scolaires, selon une journaliste de Libération.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre français de l'Education, a demandé un entretien avec le développeur de l'application en réalité augmentée pour smartphone Pokémon Go Niantic, afin de lui demander de retirer les Pokémon rares des établissements scolaires, rapporte la journaliste de Libération Marie Piquemal.

Le jeu, qui remporte un grand succès chez les jeunes, mais pas seulement, fait régulièrement les titres des médias pour les incidents ou les troubles créés par les chasseurs de Pokémons.

Lire aussi : A New York, des centaines de personnes chassent un Pokemon et créent le chaos à Central Park (VIDEO)

Lors de sa prise de parole, Najat Valleau-Belkacem a également vivement critiqué plusieurs décisions prises par des conseils généraux de droite, qui ont supprimé des aides à la cantine et aux transports scolaires pour des élèves boursiers, comme le département de l'Eure, fief de Bruno Le Maire, par ailleurs candidat à la primaire de la droite. Les Hauts-de-Seine, département le plus riche de France, suppriment l'aide aux transports scolaires de plus de 2 000 collégiens boursiers, a-t-elle pointé du doigt.

Interrogée sur la volonté de plusieurs candidats à la présidentielle d'abroger la réforme du collège, qui démarre à cette rentrée, elle a rétorqué: «C'est une marque supplémentaire, si on avait le moindre doute du peu de sérieux avec lequel ils traitent l'éducation. Je pense que la gauche doit être fière de ce qu'elle a fait lors de son quinquennat [...] singulièrement dans l'éducation», a-t-elle ajouté. 

Lire aussi : L'Arabie saoudite édicte une nouvelle fatwa contre les Pokémon

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales