L'anneau de Jeanne d’Arc restera en France après une lettre à Elizabeth II

Source: AFP

L'intervention de la reine britannique a permis aux nouveaux propriétaires de l’anneau de Jeanne d’Arc de le garder en France, après que le gouvernement britannique a demandé à ce qu'il soit rendu à la Grande-Bretagne.

Le Puy du Fou, un parc de loisirs à thématique historique a acheté la bague du XVe siècle pour 300 000 livres (plus de 350 000 euros) aux enchères à Londres en février dernier. Mais après que l’anneau est arrivé en France, le gouvernement anglais a demandé à ce que la relique revienne en Grande-Bretagne, le Conseil national des arts ayant considéré que cet objet faisait partie des objets à haute valeur symbolique nationale et qu’à ce titre, il était soumis à une législation particulière.

Le président du parc de loisirs du Puy du Fou, Nicolas de Villiers, a écrit une lettre à Elizabeth II en lui demandant de régler cette situation. Après l'intervention de la reine britannique, le parc a pu garder la bague.

«C’est un symbole, une relique qui a été tenue prisonnière en Angleterre pendant 600 ans. C’est un petit anneau qui ne semble pas avoir une grande valeur mais a une importance extraordinaire pour les Français et nous avons dû le récupérer», a expliqué Nicolas de Villiers au journal britannique The Guardian.

Le parc du Puy du Fou entend même construire une chapelle spéciale où les visiteurs pourront voir l’anneau gratuitement. «C’est une relique et faire de l’argent avec cela est hors de question», a déclaré Nicolas de Villiers.

Lire aussi : Les Anglais ne débarqueront pas : les Britanniques renoncent à l’anneau de Jeanne d’Arc

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales