Sainte-Rita : une centaine de personnes assistent à une messe devant l'église menacée de démolition

Quelques jours après l'évacuation par la police de l'église Sainte-Rita, dans le 15e arrondissement de Paris, une centaine de personnes ont assisté à une messe devant le lieu de culte, dimanche 7 août au matin.

Les défenseurs de l'église Sainte-Rita, qui doit être détruite afin que soient construits un parking et des logements sociaux, ne s'avouent pas vaincus : une centaine de catholiques se sont rendus devant l'église interdite d'accès, le 7 août vers 11h, afin d'assister à une messe à l'appel des fidèles de la paroisse et de l'Association de défense de celle-ci. La célébration était autorisée par la préfecture de police.

La messe, conduite par le prêtre face à l'entrée du bâtiment et encadrée par des agents de police, s'est déroulée dans le calme. Sur la clôture barrant la porte de l'église, les mots «en France, on tue les prêtres» étaient inscrits en lettres rouges.

L'égérie de la Manif pour Tous, Frigide Barjot, avait rejoint les rangs des fidèles, afin de manifester son soutien à la préservation de l'église.

Plusieurs fourgons de police étaient stationnés à proximité de la rue François Bonvin, où se déroulait la messe.

A l'issu de l'office, le prêtre a annoncé que celui-ci ne serait pas renouvelé la semaine prochaine, mais qu'une marche serait organisée le 15 août.

A travers cette messe, les habitués de Sainte-Rita entendaient protester contre sa démolition, prévue depuis l'année dernière : l'association privée propriétaire de l'église a en effet vendue celle-ci à un promoteur immobilier, et a obtenu du Tribunal de grande instance de Paris, en janvier 2016, l'expulsion de ses fidèles.

Les forces de l'ordre ont procédé à cette expulsion le mercredi 3 août, provoquant de vives réactions, notamment de la part de responsables des Républicains et du FN. Un certain nombres d'élus de droite s'étaient joints aux fidèles qui participaient à une messe ce matin-là, lorsque sont intervenus les policiers. Le prêtre qui officiait, notamment, avait été traîné au sol.

Lire aussi : Appel au pape après l'évacuation forcée de l'église Sainte-Rita par la police (PHOTOS, VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales