«Casse-toi pauv' con !» : l'auteur des propos lancés à Macron passera bien devant le juge

Source: AFP

Le jeune homme qui avait pris à partie le ministre de l'Economie à Laval a reconnu les faits et sera jugé pour outrage le 6 décembre prochain. Pour une saillie à référence...

En déplacement à Laval le 25 juillet dernier, le ministre de l'Economie avait été confronté à un petit groupe de manifestants contre la loi Travail scandant en rythme : «Anti... Anti... Anticapitaliste !». L'un d'eux a lancé à Emmanuel Macron : «Casse toi pauv' con !» Une formule rendue célèbre en son temps par l'ex-président de la République Nicolas Sarkozy qui l'avait adressée à un paysan qui avait refusé de lui serrer la main lors de sa visite au Salon de l'agriculture.

Le parquet de Laval a indiqué que la justice s'était saisie d'elle-même de l'affaire et que le ministre n'avait pas porté plainte. Selon France Bleu Mayenne, le ministre n'aurait alors pas répondu à l'invective mais se serait contenté de sourire.

Emmanuel Macron est un habitué des confrontations et des happenings. Le ministre est régulièrement chahuté, comme ce fut le cas à Nancy le 10 juin dernier, où il s'était vu offrir un bleu de travail par un homme qui lui avait lancé : «Ce n'est pas en mettant un costard qu'on travaille. C'est en mettant un bleu de travail, je vous l'offre. Vous êtes une minorité de privilégiés.»

L'individu faisait référence à la réplique du ministre à un manifestant en mai dernier auquel il avait rétorqué : «Le meilleur moyen de se payer un costard, c'est de travailler.»

Lire aussi : Emmanuel Macron, bousculé, reçoit des oeufs sur la tête lors d'une visite à Montreuil (VIDEO)

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales