Un ex-footballeur professionnel joue les passeurs de migrants et prend 10 mois ferme

Fabrice Lokembo-Lokaso, des terrains de football à la cour de prison ?© Capture d'écran du site : http://www.20minutes.fr/lille
Fabrice Lokembo-Lokaso, des terrains de football à la cour de prison ?

Un Belge de 33 ans, ancien joueur de football professionnel, a été condamné à dix mois de prison par le tribunal de Dunkerque (Nord) pour avoir tenté de faire passer en Angleterre dix migrants dans une camionnette. Il voulait éponger ses dettes.

Le phénomène des passeurs est un fléau bien connu des forces de l’ordre. Mais il est plutôt rare qu’un ancien footballeur professionnel se mette dans la peau d’un contrebandier d’êtres humains. Pourtant, Fabrice Lokembo-Lokaso, ressortissant belge de 33 ans, a tenté de faire traverser la Manche à dix migrants.

Le procureur de Dunkerque, Eric Fouard, a confirmé une information de La Voix du Nord en déclarant le 28 juillet que le passeur avait été condamné «à dix mois de prison ferme, avec maintien en détention, ainsi qu'à trois ans d'interdiction d'entrer sur le territoire français».

Des dettes à rembourser

Le 21 juillet, la police aux frontières (PAF) patrouille du côté du terminal de Loon-plage (Nord), à proximité de Dunkerque. L’endroit est connu pour être l’un des points de départ des ferries pour Douvres. Vers 1h du matin, les agents de la PAF découvrent 10 migrants afghans, dont quatre enfants, à l’arrière d’une camionnette.

Lire aussi : Selon l'Unicef, les passeurs obligeraient les enfants à des actes sexuels en échange de leur passage

Il s’avère que c’est Fabrice Lokembo-Lokaso qui a fait monter les migrants dans un parking situé près d’un hôtel de Calais. A la barre, ce père de famille né en République démocratique du Congo (RDC), a affirmé qu’il avait agit pour des motifs financiers. Ce dernier serait fortement endetté. Selon ses dires, il devait toucher 1 000 euros par migrant.

Déjà connu des services de police

Du côté des autorités, on est un peu surpris. «Ce n'est pas la première fois que l'on a ce type de tentative de passage entrepris par un particulier, mais dix migrants transportés, c'est beaucoup», explique Eric Fouard.

Lire aussiCrise migratoire : un passeur autrichien arrêté en Hongrie

Déjà connu des services de police en Belgique notamment pour une affaire de stupéfiants, l'ancien footballeur, passé par Charleroi, Israël et Chypre, a présenté ses excuses lors de son procès au tribunal. Il a affirmé que c'était la première fois qu'il tentait de faire passer des migrants. Un argument auquel les juges n'ont pas été particulièrement sensibles.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales