1er mai avec Jean-Marie Le Pen : une vice-présidente du FN suspendue 15 mois de ses fonctions

- Avec AFP

Jean-Marie le Pen lors du 1er mai © Philippe Wojazer Source: Reuters
Jean-Marie le Pen lors du 1er mai

Le 11 juillet, Marie-Christine Arnautu, l'une des vice-présidentes du Front national, a été suspendue de ses fonctions dirigeantes au sein du bureau exécutif du parti pendant 15 mois pour avoir participé au 1er mai organisé par Jean-Marie Le Pen.

Convoquée devant le bureau exécutif du Front national qui compte sept membres en plus de Marie-Christine Arnautu, l'eurodéputée et conseillère municipale niçoise s'est vu infliger une mesure disciplinaire de 15 mois de suspension. Une période qui devrait coïncider avec la date du prochain congrès du parti, à l'automne 2017 ou à l'hiver 2018, à l'occasion duquel les instances pourraient être renouvelées.

LIRE AUSSI : En ce 1er mai, Jean-Marie Le Pen commémore Jeanne d’Arc à Paris sans la direction du FN

L'eurodéputé Bruno Gollnisch, qui avait lui aussi participé à cet évènement, est parvenu à échapper à une sanction disciplinaire suite à un arrangement à l'amiable avec la présidente du parti Marine Le Pen.

LIRE AUSSI : Front national : Marine Le Pen pardonne à Bruno Gollnisch

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales