Manuel Valls annonce son recours au 49.3, le débat sur la loi Travail est suspendu à l'Assemblée

Manuel Valls annonce son recours au 49.3, le débat sur la loi Travail est suspendu à l'Assemblée© Geoffroy Van Der Hasselt
Suivez RT France surTelegram

Devant l'Assemblée, où le projet de loi Travail est en deuxième lecture, le Premier ministre a annoncé qu'il contournerait à nouveau le vote des députés en utilisant l'article 49.3 de la Constitution française, malgré l'opposition.

«J’ai décidé d’engager la responsabilité du gouvernement sur le vote en nouvelle lecture» du projet de loi Travail, a déclaré le Premier ministre devant l’Assemblée nationale, assurant qu’il agit «dans l’intérêt des Français».

Il a ensuite annoncé son recours, une nouvelle fois, à l'article 49.3 de la Constitution, qui permet d'adopter une loi en passant outre le vote des députés. 

«Mon gouvernement est déterminé à avancer» face à l’opposition à la loi Travail, «parce que c’est l’intérêt général» a ensuite fait savoir Manuel Valls.

Le débat sur la réforme, controversée, du code du travail, qui était prévu le 5 juillet dans le cadre de la seconde lecture du projet par l'Assemblée nationale, a dès lors été suspendu.

Le texte «sera considéré comme adopté» sauf si une motion de censure déposée avant demain après-midi est votée contre le gouvernement, a indiqué le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, clôturant la séance jusqu'au lendemain.

Les députés de droite ont quitté les bancs de l’Hémicycle après l'annonce du Premier ministre.

Pendant que l'Assemblée nationale examine pour la seconde fois, le projet de réforme du code du travail, les opposants se rassemblent dans les rues de Paris et de province dans le cadre d'une douzième journée de contestation.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix