«Musée des casseurs» : Alliance Police dévoile l’arsenal utilisé par les manifestants

La photo du "musée" des casseurs a été diffusée sur internet par le syndicat de la Police nationale© Capture d'écran Facebook - Alliance 75
La photo du "musée" des casseurs a été diffusée sur internet par le syndicat de la Police nationale

Marteaux, battes de baseball, grilles ou encore pavés font partie des objets saisis par les forces de l’ordre comme «pièces à conviction» des violences, en marge de manifestations contre la loi travail qui se durcissent semaines après semaines.

La branche parisienne du syndicat Alliance police nationale a partagé sur Facebook une photo «des objets utilisés par les casseurs contre les forces de l’ordre lors des dernières manifestations», notamment celle du 14 juin qui s’était avérée particulièrement violente dans la capitale.

Dans son message, Alliance 75 «souhaite un prompt rétablissement à tous les collègues blessés» avant d’identifier, à coup de hashtags les «antifas» (militants se réclamant de l’ «antifascisme») et les «blackblocks» (groupes anarchistes parfois venus de l’étranger), deux groupes dont des membres ont régulièrement été inquiétés pour violences sur les forces de l’ordre.

Alors qu’un large mouvement social s’est emparé des rues de France depuis plusieurs mois contre le projet de réforme du code du travail, porté par la ministre Myriam El Khomri, les manifestations, récurrentes, sont souvent émaillées d’incidents entre une frange ultra radicale des protestataires et les forces de l’ordre.

Lors de la dernière en date, le 14 juin à Paris, 29 policiers avaient été blessés, de même que 11 manifestants. 58 interpellations avaient par ailleurs eu lieu. En marge du cortège, de nombreuses vitrines de banques, de restaurants, d’opticiens mais aussi des fenêtres l’hôpital pédiatrique Necker-Enfants Malades, avaient été brisées.

Trois véhicules avaient également été incendiés.

En savoir plus : Manifestation contre la loi travail : 18 personnes présentées jeudi en comparution immédiate

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales