Lille : un supporter britannique piétine le drapeau russe devant les caméras (VIDEO)

Lille : un supporter britannique piétine le drapeau russe devant les caméras  (VIDEO)© Maxim Shemetov Source: Reuters
Suivez RT France surTelegram

Après les affrontements à Marseille et à Lille entre supporters russes et anglais, la police de Lille a interdit aux citoyens russes venus supporter leur équipe de brandir le drapeau de la Russie, lequel a été piétiné par un supporter britannique.

Même si le comportement des supporters russes en France dans le cadre de l’Euro 2016 n’est pas irréprochable, celui des Anglais est loin d’être exemplaire. A Lille, des supporters anglais, par provocation, ont piétiné le drapeau de la Russie devant les caméras de télévision.

Un autre supporter britannique a été pris en photo en train de s’essuyer les fesses avec un drapeau russe.

Autant de provocations de la part des hooligans britanniques qui ont cependant conduit deux supporters russes à être placés en garde à vue dans la soirée du 14 juin à Lille. Des journalistes russes couvrant les violences entre supporters à Lille ont également été interpellés par la police avant d’être relâchés. 

Interdiction aux supporters russes de brandir le drapeau de la Russie

«Les policiers ont demandé d’enlever tous les signes et drapeaux russes en disant que la France ne peut pas nous défendre», a déclaré un des supporters russes au site sportif R-Sport. Il a ajouté que les supporters avaient été autorisés à rester dans les rues «seulement sans drapeau» sinon «ils seraient conduits au poste de police».

Aucune interdiction du même genre n'a cependant été imposée aux supporters de l'équipe d'Angleterre qui peuvent brandir le drapeau de leur pays sans être inquiétés.

«La responsabilité repose aussi bien sur les Anglais que sur les Russes»

Le préfet de police du département des Bouches-du-Rhône, Laurent Nounez, a indiqué que la responsabilité des violences à Marseille repose aussi bien sur les supporters anglais que russes. 

«Les supporters russes ont attaqué les Anglais dans le stade bien après le dernier coup de sifflet. Cependant, les supporters anglais ont provoqué les Russes, en démontrant une attitude agressive. Nous avons également réussi à savoir que quelques supporters anglais avaient volontairement racheté des billets à des Russes, afin de s’asseoir dans la tribune avec les supporters de la Russie. Cet élément est devenu une des raisons du niveau élevé des tensions», a déclaré le préfet, cité sur le site officiel de l’Euro 2016.

Après des affrontements à Marseille, l’UEFA a disqualifié la Russie du championnat avec sursis et condamné la fédération russe de football à payer une amende de 150 000 euros.

Lire aussi : L'UEFA menace l'Angleterre et la Russie de disqualification en cas de nouvelles violences

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix