L'UEFA menace l'Angleterre et la Russie de disqualification en cas de nouvelles violences

Violences dans le Stade Vélodrome entre supporters anglais et russes Source: Reuters
Violences dans le Stade Vélodrome entre supporters anglais et russes

L'UEFA, qui gère l'Euro 2016, a menacé ce 12 juin l'Angleterre et la Russie de «disqualification» du tournoi «en cas de nouvelles violences» de leurs supporters, après les incidents de samedi à Marseille, avant et à la fin de Angleterre-Russie (1-1).

«Nous demandons aux fédérations anglaise et russe d'appeler leurs supporters à se comporter de façon responsable et respectueuse», indique le comité exécutif de l'UEFA, gouvernement du football européen, dans un communiqué.

Cette menace d'exclusion est indépendante de la procédure disciplinaire de l'UEFA ouverte ce dimanche et visant la fédération russe pour les légers incidents créés par ses fans au coup de sifflet final au match au Vélodrome samedi 11 juin au soir.

Il est reproché aux Russes des «perturbations» dans les tribunes, un «comportement raciste» et le lancer de «fumigènes». L'instance disciplinaire de l'UEFA examinera ce dossier le 14 juin. L'UEFA ne gère que les incidents dans les stades, ce qui se déroule autour relève des autorités du pays-hôte.

L'UEFA avait déjà «fermement condamné» samedi 11 juin les «actes de violences» à Marseille, perpétrés par des «gens qui n'ont rien à faire dans le football». Lors de précédents Euros, l'UEFA avait menacé de sanctionner l'Angleterre en 2000 et la Russie en 2012 après des violences impliquant leurs supporters.

Le «comportement inacceptable de soi-disant supporters des équipes d'Angleterre et Russie»

La Russie sera le pays hôte du Mondial-2018. Le ministre russe des Sports Vitali Moutko a dénoncé dimanche à l'agence russe R-Sport, le «mauvais comportement» des supporters russes à la fin de la rencontre entre la Russie et l'Angleterre samedi à Marseille (1-1).

Concernant les violences qui ont éclaté sur le Vieux-Port avant la rencontre, le comité exécutif de l'UEFA estime que ce «comportement inacceptable de soit-disant supporters des équipes d'Angleterre et Russie n'a pas sa place dans le football».

Par ailleurs, l'UEFA tient à «exprimer publiquement son soutien pour le travail et les efforts des autorités françaises et les forces de l'ordre pour assurer le bon déroulement et la sécurité du tournoi dans le climat actuel [référence à la menace terroriste]». L'UEFA ne gère que les incidents dans les stades, ce qui se déroule autour relève des autorités du pays hôte.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales