Euro 2016 : Londres met en garde ses citoyens contre le risque d'attentats

- Avec AFP

© Lionel Bonaventure Source: AFP

Le ministère britannique des Affaires étrangères a prévenu les citoyens britanniques du risque d'«attaques terroristes» pendant l'Euro 2016 de football qui s'ouvre vendredi en France.

«Durant l'Euro 2016, les stades, les fan zones, les lieux où sont retransmis les matches et les transports publics représenteront de potentielles cibles pour des attaques terroristes», peut-on lire sur le site Internet du Foreign Office.

Le ministère britannique des Affaires étrangères a notamment appelé ses ressortissants qui se rendent en France pour assister au tournoi à «être vigilants», tout en indiquant ne pas posséder d'informations précises sur des projets d'attentat.

«Il existe une forte menace terroriste. Du fait des menaces que font actuellement peser des groupes terroristes islamistes sur la France, et de la récente intervention de l'armée française contre Daesh, le gouvernement français, qui a renforcé les mesures de sécurité, a prévenu les visiteurs d'être particulièrement vigilants», explique le Foreign Office sur son site.

«Il ne s'agit pas d'une réponse à une menace spécifique ou à une nouvelle menace ou à l'arrestation d'hier», a par ailleurs indiqué un porte-parole du Foreign Office, en référence à l'annonce de l'arrestation le 21 mai dernier en Ukraine d'un ressortissant français qui préparait 15 attentats en France avant et pendant l'Euro-2016, selon les services secrets ukrainiens.

Le porte-parole a précisé que des policiers supplémentaires seraient déployés dans les trains reliant l'Angleterre à la France et aux frontières britanniques pendant la durée de la compétition.

La crainte de failles de sécurité durant la compétition

Le 31 mai dernier, le ministère américain des Affaires étrangères avait lui aussi signalé aux autorités françaises que les «fan zones et tous les lieux qui diffuseront le tournoi en France et à travers l'Europe représentent des cibles potentielles pour des terroristes».

Il y a quelques jours, la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) a passé au crible 3 500 salariés des entreprises de sécurité privées chargées d’assurer le bon déroulement de l’Euro 2016. Il s'est avéré que la sécurité de la compétition n’est pas sans faille, puisque 82 des personnes contrôlées sont fichées dans la base de données confidentielle «Cristina», utilisée par la DGSI pour lister non seulement les fichés «S» susceptibles de commettre des actes terroristes, mais également les individus pouvant porter atteinte à la sûreté de l’Etat.

Le président français François Hollande a lui-même prévenu dimanche que la menace contre la sécurité de l'Euro 2016 «existe» et «vaut pour un temps qui sera long».

Le président avait également lancé un appel à l'arrêt des grèves à la SNCF ou à Air France afin que le tournoi ne soir pas perturbé.

Lire aussi : La police française évoque les mesures de sécurité lors de l'Euro 2016

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales