Jean Reno critique l’intégration des musulmans en France et dit se sentir Andalou

Jean Reno risque de déclencher une tempête médiatique avec cette sortie Source: Reuters
Jean Reno risque de déclencher une tempête médiatique avec cette sortie

L’acteur français, un des plus appréciés dans l’Hexagone, a lâché quelques bombes lors d’une interview au quotidien espagnol El Mundo. Il y est notamment question d’islam, de Gérard Depardieu et de son propre rapport à la France.

C’est un moment rare qu’a offert Jean Reno à nos confrères ibériques d’El Mundo. L’acteur, connu notamment pour son rôle de Godefroy de Montmirail dans la saga Les Visiteurs, n’aime pas se répandre sur le terrain sociétal.

L'acteur a fait un écart en donnant son avis sur l’intégration des populations musulmanes en France : «Si vous regardez les gens qui arrivent en Europe, vous réalisez que ceux qui se sont intégrés sont les non-musulmans. Ceux qui vivent avec des lois religieuses peuvent s'intégrer. Mais ceux qui décident de rester dans une culture basée sur la religion auront des problèmes dans les écoles et dans les autres institutions de la République.» Concernant le phénomène de radicalisation qui frappe particulièrement la France, Jean Reno s’avoue dépassé. Il dit «ne pas le comprendre».

Attaché à ses racines

Cette sortie est d’autant plus surprenante que Jean Reno enchaîne, en parlant de son propre rapport à la France, qui ne semble pas être au beau fixe : «Je ne dispose pas du type de personnalité qui peut être apprécié en France.»

Né à Casablanca de parents espagnols d’origine andalouse, le comédien livre son attachement à ses racines : «Cela veut dire que je ne suis pas totalement Français. Je ne m'appelle pas Gérard Depardieu, et ça ne veut pas dire que je n'aime par Gérard. C'est un ami à moi et il fait ce qu'il veut, y compris quand il va s'installer en Russie. En France, on m'a donné des récompenses, on me respecte et je respecte moi-même ce pays, mais au fond de moi-même, je suis Espagnol, Andalou même.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales