Inondations : en Normandie, l'aval de la Seine repasse en vigilance orange

- Avec AFP

Alimentée par les affluents de son bassin, eux-mêmes gonflés par des pluies diluviennes, la Seine est sortie de son lit ces derniers jours principalement dans le centre et la région parisienne. La décrue s'amorce, notamment en Normandie.

Le secteur aval de la Seine, dans les départements de l'Eure et de la Seine-Maritime, qui avait été placé en alerte rouge samedi, est repassé dimanche matin en vigilance orange, a annoncé la préfecture de Seine-maritime.

«Plusieurs débordements de la Seine ont été observés cette nuit dans la boucle d’Elbeuf et à Rouen mais ils ont été limités et localisés (...), la vigilance rouge a été levée», a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Samedi 4 juin, le Premier ministre a fait le bilan humain de la catastrophe naturelle : quatre décès (deux en Seine-et-Marne, un dans le Loiret et un autre dans l’Yonne) et 24 blessés. Financièrement, l'indemnisation des particuliers et des entreprises pourrait coûter entre 600 millions et un milliard d'euros.

L'état de catastrophe naturelle sera reconnu officiellement mercredi 8 juin, lors du Conseil des ministres. Les victimes des inondations résidant dans les zones les plus touchées vont pouvoir être indemnisées par leurs assureurs, dans le cadre de ce régime spécial. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales