EN CONTINU : quatre personnes sont mortes depuis le début des inondations en France

© PIERRE VERDY Source: AFP

Fermeture de musées, de stations de métro et du RER C : la capitale tente de prendre des mesures de précautions alors que la crue de la Seine pourrait atteindre 6,50 mètres à Paris, et que les prévisions météorologiques ne s’améliorent guère.

  • L’alerte de vigilance rouge a été étendue «par précaution» à une partie de l'Eure jusqu'à l'estuaire de la Seine, selon le site national de Vigicrues. En fin d'après-midi, cette vigilance rouge décrétée à «titre préventif», ne concernait qu'une partie de la Seine-Maritime, rapporte l’AFP. Selon Vigicrues, «les débordements les plus importants seront concentrés à l'amont de Rouen».

  • Une partie du département de la Seine-Maritime a été placée samedi en vigilance rouge «à titre de précaution» en raison des risques d'inondation, a annoncé la préfecture de Seine-Maritime, selon l'AFP.

  • Des lieux emblématiques de la capitale française ont été submergés par les eaux de la Seine, en crue depuis vendredi 3 juin en raison des fortes pluies. D’après un dernier bilan du ministère de l’Intérieur, quatre personnes ont péri dans les inondations, dont un enfant de trois ans.

  • La crue de la Seine a baissé à Paris sous les 6 mètres, revenant à 5,99 mètres, samedi vers 17h00 et est revenue à son niveau de vendredi 13h, rapporte l’AFP. Une lente décrue qui se poursuit depuis le pic de 6,10 m atteint dans la nuit de vendredi à samedi, selon Vigicrues.

  • Quatre personnes sont mortes depuis le début des inondations, a annoncé samedi 4 juin, Manuel Valls, ajoutant que «le retour à la normale» prendrait «plusieurs jours».

    «Nous avons quatre décès à déplorer (…) et 24 blessés à ce stade», a déclaré le Premier ministre à l’issue d’une visite à la cellule de crise au ministère de l’Intérieur.

    Parmi les victimes, un petit garçon de trois ans a trouvé la mort à Saint-Martin-d’Ordon, près de Sens dans l’Yonne, dans le sous-sol inondé du pavillon familial, selon les pompiers et la préfecture de l’Yonne, rapporte l’AFP.

    © FRED DUFOUR Source: AFP

    Une réunion se tiendra lundi 6 juin à Matignon «avec l’ensemble des assureurs», en présence de la secrétaire d'Etat à l'Aide aux victimes Juliette Méadel, a confirmé Manuel Valls, précisant que «deux réunions interministérielles» à Matignon étaient prévues pour mardi.

    Concernant les transports, «le trafic est interrompu sur le tronçon parisien du RER C, deux stations de métro sont fermées en raison d'infiltrations», a rappelé le Premier ministre.

  • La Seine s'est stabilisée dans la nuit du 3 au 4 juin aux alentours de 6,09 mètres à Paris, et, commence lentement sa décrue, selon le service de prévention Vigicrues.

  • Ce matin, la RATP a communiqué qu'elle restait mobilisée face à la situation d'urgence déclarée en raison de la crue de la Seine.

    Le quartier d'affaires de la Défense est également touché par les inondations.

  • Vendredi après-midi, la RATP a déclenché un plan de prévention à Paris, en faisant acheminer du matériel pour murer des entrées de métro au cas où le fleuve atteindrait les 6 mètres 60. Deux stations de métro et une gare RER, celles de Cluny-La-Sorbonne (ligne 10) et de Saint-Michel (RER B et ligne 4), ont d'ores et déjà été fermées à titre préventif, a rappelé la Régie des transports parisiens dans un communiqué.

  • L’Assemblée des départements de France a elle indiqué qu’«un accueil d'urgence pour les 20 000 personnes évacuées à ce jour» dans tout le pays, a été mis en place par les principaux départements touchés.

  • L'armée de Terre a été déployée à Villeneuve-Saint-Georges afin de permettre l'évacuation.

    Une école maternelle d’Asnières-sur-Seine a elle aussi été évacuée.

Alors que la crue a atteint 6 mètres vendredi en milieu de journée au pont d’Austerlitz, et devrait encore augmenter, les annonces se succèdent ces dernières heures.

La SNCF a ainsi fait savoir que la ligne du RER C serait totalement fermée vendredi dès 20 heures par mesure de précaution.

Du côté des nombreux musées qui se trouvent près du fleuve, les fermetures se multiplient elles aussi. Outre le Louvre et le musée d’Orsay, qui ont d’ores et déjà clos leurs portes et mis à l’abri certaines œuvres d’art potentiellement menacées, le Grand Palais a lui aussi annoncé une mesure similaire.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, s’est elle montrée rassurante, expliquant que même si le pic de crue de la Seine «va être très haut, nous n'en sommes pas à ce stade à une menace sur les populations». Elle a toutefois ajouté que «si l'épisode devait continuer, nous prendrons d'autres mesures».

La prévision de la crue de la Seine à Paris a été revue à la hausse pour ce vendredi avec 6,30 m, voire 6,50 m, selon le ministère de l'Environnement.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales