Les départements et régions s'estiment «oubliés» par François Hollande

Le président François Hollande Source: Reuters
Le président François Hollande

Les régions et les départements considèrent qu'ils sont «les grands oubliés» des annonces de François Hollande qui a décidé ce 2 mai de réduire de moitié la baisse programmée pour 2017 des dotations de l'Etat au bénéfice des seules communes.

«Le président de la République a fait le choix de ne pas prendre en compte les demandes des départements et des régions, ne leur accordant aucun geste», ont réagi l'Association des régions de France (ARF) et l'Assemblée des départements (ADF) dans un communiqué co-signé.

Les deux associations «regrettent vivement que ce geste présidentiel ne les concerne pas».

L'Association des maires de France (AMF) appelait à l'annulation des baisses de dotations d'un montant de 3,7 milliards d'euros pour l'ensemble des collectivités programmées pour 2017. En clôture du Congrès des maires de France, François Hollande a annoncé une réduction de moitié des baisses concernant le seul bloc communal, de deux milliards d'euros prévus initialement à un milliard d'euros.

«En laissant de côté les régions et les départements, le président de la République les fragilise au risque de les mettre dans l'incapacité à agir au service de nos concitoyens et de nos entreprises», ont conclu l'ARF et l'ADF. Plus de 10 000 maires étaient attendus pour participer à ce congrès des maires de France qui s'est déroulé porte de Versailles à Paris du 31 mai au 2 juin.

Lire aussi : François Hollande au Congrès des maires de France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales