Peine de deux mois de prison ferme après un tweet raciste sur Christiane Taubira

Source: AFP

Après un tweet raciste visant l'ancienne ministre de la Justice et la comparant à un singe, un internaute a été condamné ce jeudi 2 juin à une peine de deux mois ferme par le tribunal correctionnel de Paris.

«Taubira t'es un bonobo et tu le resteras toute ta vie espèce de grosse merde que tu es». C'est ce message que Gregory Pasqueille poste sur le réseau social twitter le 16 Juillet 2014. Il accompagne son texte du hashtag «#SoutienALeclere» en référence à l'ancienne candidate Front national Anne-Sophie Leclère qui avait publié sur Facebook un photomontage comparant l’ancienne garde des Sceaux à un singe. Pour ce message raciste, cet internaute a été condamné à deux mois de prison ferme par contumace pour injure publique raciale. 

Le photomontage réalisé et diffusé sur Facebook par Anne-Sophie Leclere, en octobre 2013. © Capture d'écran France 2
Le photomontage réalisé et diffusé sur Facebook par Anne-Sophie Leclere, en octobre 2013. © Capture d'écran France 2

L'accusé, qui ne s'est pas présenté à son procès, s'est dit «victime d'un acharnement politique, notamment pour son antisémitisme supposé et pour être suspecté d'appartenir au réseau» du polémiste Dieudonné.

En ce qui concerne Anne-Sophie Leclère, elle doit être jugée prochainement devant le tribunal correctionnel de Paris, après avoir été condamnée à neuf mois ferme en première instance à Cayenne, décision infirmée en appel.

Les réseaux sociaux comme Twitter et Facebook sont régulièrement pointés du doigt pour les messages racistes, antisémites ou homophobes qui peuvent être postés par certains internautes. Le 15 mai dernier, deux associations ont assignés en justice Twitter, Facebook et Youtube pour leur manque de modération des messages postés sur leurs plateformes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales