Crue de la Seine : le Louvre et d'autres infrastructures fermées

Source: AFP

Le musée du Louvre sera fermé vendredi 3 juin pour permettre l'évacuation «à titre préventif» des œuvres dans les réserves menacées par la crue de la Seine, a annoncé jeudi 2 mai la direction. Les perturbations dues aux inondations se multiplient.

«L'objectif est de mettre à l'abri les œuvres situées dans les zones inondables en les déplaçant dans les étages supérieurs», a précisé le Louvre, qui a été placé en «alerte générale crue». Le Louvre est le musée le plus visité au monde, avec quelque 9 millions de visiteurs par an.

La Seine continue à monter et s'étale sur des berges fermées au trafic, le zouave du pont de l'Alma a les genoux mouillés, une ligne RER et les bateaux-mouche sont à l'arrêt : les inondations touchent Paris, qui restait jeudi vigilante mais sans craindre une crue centennale.

Après les fortes pluies, la Seine qui à 10h était montée à 4,88 mètres à Austerlitz, était passée à 5,10 mètres en début d'après-midi et pourrait atteindre un pic à 6 mètres vendredi. Le ministère de l'Environnement a levé d'un cran jeudi après-midi le niveau de vigilance de la Seine, passant de jaune à orange.

«Les seuls impacts» : la circulation sur les berges

Le RER C, dont la ligne longe la Seine, a été particulièrement touché : la station du RER C Saint-Michel-Notre-Dame n'était plus desservie depuis jeudi en fin de matinée et l'ensemble de la ligne dans Paris devait être fermée à partir de 16h, selon la SNCF.

Deux sites parisiens de la Bibliothèque nationale de France également fermés

Egalement près du fleuve, la voie Georges-Pompidou, au cœur de la capitale, et le quai de Bercy, plus au sud, ont été fermés comme des voies dans l'ouest entre Bir-Hakeim et Garigliano, selon le site paris.fr. Dans la matinée, «les seuls impacts» concernaient la circulation sur les berges, a déclaré Colombe Brossel, adjointe à la sécurité.

Deux sites parisiens de la Bibliothèque nationale de France, François-Mitterrand et de l'Arsenal, seront également fermés au public vendredi 3 juin en raison de la crue de la Seine, même si aucune œuvre n'est menacée, a-t-on appris jeudi 2 juin auprès de l'institution. «Aucune des œuvres abritées dans les deux sites concernés n'est en danger et aucune évacuation n'est prévue», a souligné la BnF. La fermeture s'opère dans le cadre du plan de protection contre les inondations établi en 2007, a précisé l'institution.

Le pic de la crue est attendu pour vendredi, selon Bruno Janet, chef du pôle de modélisation de Vigicrues. Mais «on sera très loin de la crue de 1910, quand on était à 8,60 mètres. Lors de la crue de 1982, on était à 6,15 mètres. On devrait rester en dessous», précise-t-il.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales