Affiche de la CGT sur les violences policières : le diffuseur convoqué par la police lundi

Affiche de la CGT sur les violences policières : le diffuseur convoqué par la police lundi© Capture d'écran Twitter
L'affiche de CGT avait fait énormément parler d'elle
Suivez RT France surTelegram

Le responsable du syndicat CGT-Info'com (information et communication), qui avait publié en avril une affiche très controversée sur les violences policières, est soupçonné de «diffamation publique envers une juridiction».

Romain Altmann, secrétaire général du département Info’com du syndicat a indiqué dimanche à l’AFP qu’il était convoqué par la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) pour y «être entendu en qualité de mis en cause dans le cadre d'une procédure judiciaire».

L’homme est «soupçonné d'avoir commis l'infraction de diffamation publique envers une juridiction, une administration publique, un corps constitué de l'armée», selon la convocation reçue.

A la base de la procédure, une affiche diffusée le 16 avril par la CGT, mettant en scène l'écusson des CRS et une matraque dans une flaque de sang, accompagnée du texte «La police doit protéger les citoyens et non les frapper !».

Publiée en pleine période de mobilisation contre la loi travail, au cours de laquelle des violences ont régulièrement éclaté, tant contre des policiers que contre des manifestants, le choix de l’affiche avait causé une importante polémique. Les syndicats de policiers l’avaient même qualifiée d’«appel à la haine». 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix