Tariq Ramadan bientôt Français ? Manuel Valls oppose une fin de non-recevoir

Source: AFP

Dans une interview à Radio J samedi 21 mai, le Premier ministre a affirmé qu'il n'y a «aucune raison» pour que l'islamologue controversé de nationalité suisse, obtienne la nationalité française comme il l'a demandé.

«Il n'y a aucune raison pour que Tariq Ramadan obtienne la nationalité française. Quand on aspire à être Français, c'est qu'on aspire à partager des valeurs». Or, le message de Monsieur Ramadan est «contradictoire» avec les valeurs de la France, a insisté le locataire de Matignon dans cet entretien enregistré la veille de son déplacement en Israël et dans les Territoires palestiniens. L'intégralité de son intervention sera diffusée le dimanche 22 mai.

Le Premier ministre dénonce également «l'islamo-gauchisme», une expression que «je reprends de Jean-Marie Le Guen», secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement, précise-t-il. Selon lui, «il y a toujours ces capitulations, ces ambiguïtés, avec Les Indigènes de la République, les discussions avec Mme Clémentine Autain (NDLR porte-parole d'Ensemble) et Tariq Ramadan, ambiguïtés entretenues qui forment le terreau de la violence et de la radicalisation».

Le 5 février dernier, Tariq Ramadan avait annoncé son intention de demander la nationalité française. «J'aspire à être binational, franco-suisse, avec un vrai discours, pour sortir des discours d'enfermement, de peur sur la déchéance de nationalité», avait-il alors déclaré à l'AFP, confirmant ainsi un message qu'il avait posté sur sa page Facebook quelques heures avant sa déclaration. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales