La grève des cheminots provoque des perturbations dans toute la France

- Avec AFP

La grève des cheminots provoque des perturbations dans toute la France© Jacky Naegelen Source: Reuters

Tôt le matin du 18 mai, les perturbations générées par la grève des cheminots, étaient conformes aux prévisions de la SNCF, a indiqué un porte-parole de l'entreprise ferroviaire à l'AFP.

«A la prise de service des agents [début du trafic], nous n'avons pas eu de surprises particulières, pas d'alertes particulières. La circulation est conforme aux prévisions», a confié à l'AFP le porte-parole qui avoue «ne pas avoir d'inquiétude particulière».

La SNCF avait annoncé le 17 mai, qu'en moyenne, seule la moitié des TER et deux TGV sur trois circuleraient. En Ile-de-France, trois RER sur quatre et six Transiliens sur dix circuleront.

Pour ce qui est des grandes lignes, les TGV circulant sur les axes Pays de la Loire et Sud-Ouest seront les plus perturbés, avec seulement un train sur deux, alors que le trafic est annoncé «normal» sur l'axe oriental du réseau. En outre, 80% des Ouigo (TGV à bas coûts) devraient rouler.

Prendre un Intercité devrait être plus compliqué, avec 40% de liaisons assurées en journée et aucune la nuit.

En Ile-de-France, les perturbations les plus importantes sont annoncées sur les lignes Transilien P (un train sur trois), L, R, U et J (un train sur deux). Côté RER, la ligne E tournera au ralenti avec un train sur deux. La prévision est de deux trains sur trois pour les lignes A, C et D, et de quatre sur cinq sur la ligne B.

En province, 50% des TER sont annoncés en moyenne. Les clients sont invités à se renseigner localement.

Le trafic international devrait, lui, être habituel pour les Eurostar, Thalys et Alleo, quasi normal pour Lyria. En revanche, seuls 40% des Elipsos (trains vers l'Espagne) devraient circuler.

Ce mouvement de grève, lancé à l'appel de la CGT-Cheminots et SUD-rail, est motivé par la défense des conditions de travail des cheminots à un moment où les règles du secteur sont remises à question et s'inscrit plus largement dans le cadre de la contestation du projet de loi travail.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»