La Foire musulmane ouvre ses portes vendredi à Paris, avec son lot habituel de polémiques

De nombreux musulmans français se rassembleront au Bourget ce week-end© Capture d'écran du site Saphirnews.com
De nombreux musulmans français se rassembleront au Bourget ce week-end

Dès vendredi, le parc des Expositions de Paris-Le Bourget accueille la Rencontre annuelle des musulmans de France (RAMF), organisé par l’UOIF ; les organisateurs parlent de dialogue interculturel, les opposants d'homophobie et d'antisémitisme.

Chaque année, la RAMF réunit plus de 170 000 visiteurs et participants, ce qui en fait «le plus grand rendez-vous de la communauté musulmane française et européenne» selon le site internet de l’organisation. Le thème de cette année, «très marqué par les deux attentats qui ont touché la France», visera à «rassembler les musulmans de France et d’Europe dans leur diversité pour consolider la fraternité» et «approfondir la compréhension de l’islam pour parvenir à une pratique religieuse éclairée et en harmonie avec nos sociétés plurielles».

En effet, pour l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), il est plus que jamais temps d’aller «au-devant des préjugés et s’associer aux initiatives qui peuvent donner corps à la devise républicaine : liberté, égalité, fraternité». Pour l’organisation, «la réalité montre que les musulmans sont tout autant choqués que nos concitoyens et pis encore, ils ne décolèrent pas de la revendication religieuse» des terroristes qui se sont attaqués aux citoyens français en janvier 2015 et le 13 novembre dernier.

Pourtant, sur les réseaux sociaux, certains n’hésitent pas à critiquer fortement l’événement communautaire, estimant qu’il propage «la haine contre la France».

Alors que des personnalités comme l’islamologue Tariq Ramadan sont invitées à s’exprimer lors du meeting, des internautes évoquent la présence d’orateurs «antisémites», «homophobes» ou encore «pro-charia», en se rapportant à divers propos polémiques attribués aux invités.

 

Le site d’«observation de l’Islam politique» Ikhwan Info, auquel contribue l'auteur Caroline Fourest, connue pour son opposition radicale à l’UOIF et à Tariq Ramadan, va jusqu’à accuser les organisateurs d'appartenir à une branche des Frères musulmans.

Toutefois, la Foire musulmane explique de son côté mettre l’accent sur l’ouverture à l’autre en offrant «au public un espace de divertissement et une ambiance conviviale propice au dialogue» afin de pouvoir «contribuer aux débats de société, nationaux et internationaux, par des échanges intellectuels et culturels».

En dehors des considérations politico-religieuses, l’événement est aussi un lieu d’exposition commerciale où se côtoient 327 stands, allant de l’organisation de pèlerinages religieux aux spécialités culinaires en passant par les fabricants de textiles.  

Lire aussi : La réunion de l'UOIF à Lille se tiendra sans trois orateurs musulmans contestés

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales