Toulouse : victime d'un viol, une jeune femme coupe la langue de son agresseur avec ses dents

Source: Reuters

Mardi, un homme de 24 ans, soupçonné de viol, a été mis en examen et incarcéré. Sa victime, une jeune femme d'à peine 19 ans qu'il avait agressée dans un ascenseur, lui a sectionné la langue pour se défendre.

Pour certains, la vengeance est un plat qui se mange chaud. L'homme de 24 ans qui avait agressé sexuellement une jeune fille l'a appris à ses dépends. 

Dimanche 8 mai 2016, un individu avait en effet suivi une jeune fille d’à peine 19 ans jusqu'à chez elle, puis dans l’ascenseur. 

D’après une source policière citée par l'hebdomadaire local Coté Toulouse, l’homme réclame une fellation et promène ses mains sur tout le corps de la jeune femme, sans se contenter de simples caresses.

Pour se défendre, la victime imagine un stratagème et demande à son agresseur de l’embrasser. Alors que celui-ci s’exécute, la jeune femme lui mord violemment la langue jusqu’à la sectionner, provoquant la fuite de son agresseur qui a du se rendre directement aux urgences en perdant beaucoup de sang.

Etant donné sa blessure, il n'aura pas fallu longtemps aux policiers, alertés par la victime, pour retrouver l’agresseur hospitalisé. Identifié, l’homme a été interpellé par la Brigade anti-criminalité (BAC) dans la nuit du dimanche 8 au lundi 9 mai et placé en garde à vue.

Mardi 10 mai, il a été mis en examen et incarcéré pour viol.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales