Sondage Ipsos : pour 58% des Français, le racisme anti-blanc est un phénomène assez répandu

Source: Reuters

Ipsos a publié cette semaine une enquête intitulée «Fractures Françaises» réalisée pour Le Monde, La Fondation Jean-Jaurès et Sciences Po. Il en ressort que les français sont inquiets et appellent de leurs voeux un «vrai chef pour la France».

A travers des questions posées à 1 013 individus portant sur l'actualité et les inquiétudes des Français, le sondage paru mercredi permet comme chaque année de dresser un portrait de la société française.

Si le sentiment que la France est en déclin ressort fortement de cette enquête (86% des français interrogés le pensent), il est apparent que les questions de société et de sécurité inquiètent aussi, notamment depuis les attentats.

Le sentiment de méfiance envers certaines institutions est flagrant : les banques (36%), les médias (28%), l'Union européenne (27%), le Parlement (27%) ou les partis politiques (8%), sont les moutons noirs. 

Le rejet de la classe politique (89% des Français pensent que les politiques ne se préoccupent que de leurs intérêts personnels) et la méfiance envers les médias restent forts. Mais même la Justice n'est pas épargnée : seuls 49% ont confiance en l'institution. Seules entités à bénéficier de la grande confiance des français : les PME (82%), l'armée (81%), la police (79%) et l'école (75%).  

Par ailleurs, l'inquiétude face à l'intégrisme religieux atteint quant à lui un niveau record (83%), signe que la lutte contre le terrorisme djihadiste constitue l’une des toutes premières priorités des Français. 77% estiment ainsi qu'il n'est pas normal d'adapter les repas des cantines scolaires en fonction des convictions religieuses des élèves. Par ailleurs, 65% d'entre eux considèrent qu'il y a trop d'étrangers en France et pour 58%, le racisme anti-blanc est un phénomène assez répandu en France.

En somme, les français se sentent menacés et pas forcément protégés pour faire face aux difficultés du monde contemporain : 88% appellent de leurs voeux un «vrai chef en France pour remettre de l'ordre» et 70% estiment que la France évolue vers trop d'assistanat. 

Enfin, pour 58% des personnes interrogées, la mondialisation est une menace pour la France et, pour 74%, il faut renforcer les pouvoirs de la France, «même si cela doit conduire à limiter ceux de l'Europe». Mais les Français restent attachés à la monnaie unique : 73% d’entre eux souhaitent que la France reste dans la zone euro.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales