Entre drague et propos sexistes, la prestation décriée de Jean-Louis Debré face à Lea Salamé (VIDEO)

Entre drague et propos sexistes, la prestation décriée de Jean-Louis Debré face à Lea Salamé (VIDEO)© Capture d'écran Youtube Source: AP

Invité lors de l'émission On n'est pas couchés (ONPC) pour parler de son dernier livre Ce que je ne pouvais pas dire, Jean-Louis Debré a enchaîné plusieurs remarques grivoises et sexistes qui ont suscité malaise et indignation.

Quelques semaines après avoir quitté la présidence du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré a mis un terme à son devoir de réserve et a compilé dans Ce que je ne pouvais pas dire ses notes quotidiennes rédigées sur la vie politique française. Invité pour faire la promotion de son livre, l'ancien président de l'Assemblée nationale a estimé plus intéressant de focaliser son attention sur Léa Salamé.

A peine installé dans le fauteuil de l'invité, il explique qu'il ne voulait pas participer à l'émission ONPC car la chroniqueuse n'était pas présente. Dans la foulée de cette confession, Laurent Ruquier évoque alors un article du Canard Enchaîné paru cette semaine et qui révèle que Jean-Louis Debré a annulé une interview sur France Inter car Léa Salamé n'était pas à la manœuvre. «Mais j'allais sur France Inter uniquement pour vous voir», s'amuse le proche de Jacques Chirac qui ne réfute pas cette information.

Au cours de l'émission, alors que Léa Salamé l'interrogeait sur le candidat qu'il soutiendrait : «Votre cœur balance entre Alain Juppé et Bruno Lemaire, vous vous tâtez ?» Il répond non sans ironie : «Oh, je me tâte rarement.» Une allusion graveleuse qui a mis la chroniqueuse et le public mal-à-l'aise. Il récidive quelques minutes plus tard au sujet de Rama Yade. Laurent Ruquier rappelle qu'elle a annoncé sa candidature à la présidentielle de 2017, sans pour autant se présenter à la primaire de la droite. «Elle passe par où elle peut», a-t-il lancé.

Remontés, de nombreux téléspectateurs n'ont pas hésité à dénoncer l’attitude sexiste de Jean-Louis Debré sur les réseaux sociaux. 

Lire aussi : Comment Twitter réagit-il aux propos «sexistes» de Michel Sapin ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»