Dominique Strauss-Kahn : De la pipe aux cigarettes ?

Dominique Strauss-Kahn © Pascal Rossignol Source: Reuters
Dominique Strauss-Kahn

La loi de santé, qui doit entre autre imposer le paquet neutre en matière de ventes de cigarettes, doit être votée lundi. Dominique Strauss-Kahn, ex-directeur du FMI aurait été engagé par Philip Morris afin de l'aider à lutter contre cette mesure.

L’ex-directeur du FMI est l’ami de Gilles August, «avocat historique de Philip Morris. DSK aurait «ouvert son carnet d’adresses au fabricant de tabac» et, «par l’entremise de Gilles August (…) a tenté de d’introduire le cigarettier auprès d’un lobbyiste proche de François Hollande», Pascal Boury. Bien que l’hebdomadaire affirme que DSK a organisé une rencontre entre l’avocat et le consultant, DSK et Gilles August démentent l’information.


Lire aussi : Nouvelle affaire pour DSK poursuivi cette fois pour escroquerie

DSK conseillerait aussi une société Suisse rivale de Philip Morris, Sicpa, qui propose le marquage des paquets de cigarettes avec de l’encre infalsifiable, afin de lutter contre la contrebande, en dehors de l'Union Européenne. L’hebdomadaire indique que l’ancien directeur du FMI aurait introduit son ami Henri Proglio, ex-directeur d’EDF et futur dirigeant d’une «entreprise russe dont Sicpa sera actionnaire aux côtés d’investisseurs russes et moyen-orientaux», afin d’ «imposer une traçabilité pour le tabac et l’alcool en Russie». Mais là encore, le directeur général France de Sicpa a démenti l’existence de contrat liant l’entreprise à DSK. Ils auraient pourtant été vus ensemble dans une loge lors du match de la finale de la Coupe de France il y a quelques mois.

Lire aussi : Le lobby de la viande passe à l'offensive contre l'alternative végétarienne à la cantine

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales