Corse : découverte d'un corps décapité et de ses membres mystérieusement éparpillés...

Source: Reuters

Macabre découverte sur l'île de Beauté : un promeneur a retrouvé au pied d'un arbre les quatre membres calcinés d'un corps retrouvé la veille. Etrangement, aucune disparition n'a été signalée et aucun élément ne permet d'identifier la victime.

Deux bras et deux jambes carbonisés ont été découverts mercredi par un promeneur sur une petite route de montagne en Haute-Corse, à environ 80 km du lieu où un tronc humain avait été trouvé la veille, a-t-on appris jeudi de source proche de l'enquête.

Les enquêteurs estiment qu'il existe de fortes probabilités pour que ces membres appartiennent au cadavre démembré et décapité découvert par deux randonneurs mardi sur un tas de détritus dans le défilé de Lancone à une vingtaine de kilomètres au sud de Bastia.

Comme dans un macabre jeu de piste, les enquêteurs doivent pratiquer une triangulation à partir des sites de la découverte du tronc, puis des membres, pour tenter de trouver la tête. En effet, seule la tête, et notamment la dentition, pourrait permettre d’identifier la victime car son torse tatoué a été lardé de coups de couteau et l'ADN prélevé sur son cadavre ne correspond pas à une personne figurant au fichier national des empreintes génétiques (FNEG).

Meutre lié au crime organisé ? Règlement de compte ? Le mystère est entier sur cette affaire. Seules certitudes selon le procureur de la République à Bastia, Nicolas Bessone, la victime était un homme de «race blanche» assassiné au cours «d'un acte d'une particulière barbarie».

En proie à des luttes de pouvoir entre clans pseudo mafieux et réseaux criminels, la Corse est connue pour être l'une des zones les plus criminogènes d'Europe, le taux d'homicides y étant particulièrement élevé au vue du faible nombre d'habitants. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales